WELCOME HOME / AUDREY

La très magrittienne collection Welcome Home, expression d'une belgitude raffinée, présentée lors du Salone de Milan, et Audrey Black, le " pied de nez " d'aluminium mat au royaume de la brillance : le pas de deux entre Jean-François D'Or et Vervloet se poursuit de belle manière.
...

La très magrittienne collection Welcome Home, expression d'une belgitude raffinée, présentée lors du Salone de Milan, et Audrey Black, le " pied de nez " d'aluminium mat au royaume de la brillance : le pas de deux entre Jean-François D'Or et Vervloet se poursuit de belle manière. Avec Tibou et son ingénieux crochet, plus novateur qu'il n'y paraît, Quentin de Coster a mené une incursion sur le territoire des kids, et prouvé que la jeunesse aussi pouvait prétendre à l'alliance de l'élégance et de l'ergonomie. Une préhension que les mots peinent à décrire, un concept hélicoïdal dont l'allure s'observe sous toutes les coutures et des inserts d'une rare finesse, cuir véritable, python ou bois précieux : c'est Torna, un bijou signé par l'orfèvre Nedda El-Asmar.Bubbles, la bien nommée, de l'architecte et designer française India Mahdavi, consiste en une combinaison de formes pures, sphères et tubes, un parti pris formel osé, traduit en toute simplicité - et en toute féminité.Officiant très rarement dans l'univers du luminaire, la maison a fait exception pour Enzo, petite suspension en laiton signée Nathalie Dewez. " La lumière, c'est son domaine, je ne voulais pas lui demander une poignée ", confie Isabelle Hamburger.Vincent Van Duysen est déjà le quatrième de nos Designers de l'année à travailler pour Vervloet. Avec Jules, il rend hommage à l'une des figures tutélaires du design belge, Jules Wabbes, dont il propose une relecture sensuelle et moderne.