Né à Milan le 6 octobre 1920, Ludovico Magistretti avait de qui tenir, son père et son grand-père étant eux-mêmes d'éminents architectes. Diplômé du prestigieux Politecnico de la capitale lombarde, celui que l'on surnomme Vico entamera d'ailleurs sa carrière aux côtés de son paternel, avant de po...

Né à Milan le 6 octobre 1920, Ludovico Magistretti avait de qui tenir, son père et son grand-père étant eux-mêmes d'éminents architectes. Diplômé du prestigieux Politecnico de la capitale lombarde, celui que l'on surnomme Vico entamera d'ailleurs sa carrière aux côtés de son paternel, avant de poursuivre un parcours qui fit les beaux jours du gratin des éditeurs italiens - Cassina, B&B Italia, Artemide, Kartell ou évidemment Oluce, dont il sera à la fois le principal pourvoyeur de projets et le directeur artistique. Quatre fois lauréat du fameux Compasso d'Oro, il reste considéré comme l'une des figures tutélaires du design de la Botte, qu'il marquera par ses idéaux de simplicité, d'essentialité et son amour des formes géométriques. Afin de célébrer le centenaire de sa venue au monde, la Fondazione portant son nom a mitonné un copieux programme couvrant les multiples aspects de la faste carrière du maestro, dont on retiendra particulièrement trois propositions.On pourra y consulter gratuitement quelque 30 000 plans, photos et croquis liés à 450 projets et une carte interactive pour localiser les projets d'architecture. Intitulée 100 Years of Vico Magistretti, elle parcourra l'Europe via le réseau des Instituts culturels italiens, mais vient d'être inaugurée à l'occasion du salon IMM de Cologne. Vico Magistretti : Stories of Objects se penchera sur douze produits revisités par les photographes de l'ECAL. Ouverture en coup d'envoi de la Design Week, le 19 avril.