Liège avec Marie Doutrepont

Elle s'est produite sur les plus belles scènes, de Londres à Tokyo. Il y a une dizaine d'années, Marie Doutrepont a rangé ses chaussons de danseuse professionnelle pour revenir dans la Cité ardente, qu'elle adore pour " ses nombreux événements et ses valeureux Liégeois toujours prêts à s'asseoir en terrasse pour refaire le monde autour d'un bon verre ". Elle y a créé le festival Les Hivernales de la Danse et fait une pirouette vers l'horeca en ouvrant dans son quartier fétiche la cantine-épicerie Ma Ferme en Ville et Pinart, le Bistrot, un bar à vins nature ou bio.
...

Elle s'est produite sur les plus belles scènes, de Londres à Tokyo. Il y a une dizaine d'années, Marie Doutrepont a rangé ses chaussons de danseuse professionnelle pour revenir dans la Cité ardente, qu'elle adore pour " ses nombreux événements et ses valeureux Liégeois toujours prêts à s'asseoir en terrasse pour refaire le monde autour d'un bon verre ". Elle y a créé le festival Les Hivernales de la Danse et fait une pirouette vers l'horeca en ouvrant dans son quartier fétiche la cantine-épicerie Ma Ferme en Ville et Pinart, le Bistrot, un bar à vins nature ou bio. La vue que vous choisiriez pour illustrer une carte postale ? Une vue de la sculpture du Plongeur (NDLR: d'Idel Ianchelevici), en particulier au moment de la foire de Liège en octobre, avec la grande roue illuminée sur la droite de la photo et dans le fond arrière gauche la très moderne tour des Finances. Pour la trouver : aller à la Pointe du port des yachts. Le resto idéal pour manger en couple ? J'adore l'osteria Mio Posto et son ambiance feutrée qui assure une discrétion parfaite sur fond de musique funk. 29, rue Souverain Pont. mioposto.be La découverte à faire en famille ? Le musée de la Boverie. D'ailleurs, sur la " to-do list " de mon été, il y a l'expo sur la sculpture hyperréaliste (jusqu'au 2 août). Après la visite, prenez la passerelle "La Belle Liégeoise " pour découvrir la fameuse gare des Guillemins réalisée par le célèbre architecte Calatrava. laboverie.com Le lieu où croiser les Liégeois à la pointe de la tendance ? Le quartier du Grand Léopold qui se reconstruit depuis plusieurs années et qui fait la part belle aux petits commerces et aux restaurants branchés, sans grande enseigne. Un vrai plaisir de s'y balader, avec une préférence pour la rue Souverain Pont. C'est ma préférée : on s'y croit en vacances, déconnectés de la ville. La meilleure table pour le déguster LE plat incontournable ? Les boulets à la liégeoise, Chez Philippe. Accompagnés de bonnes frites et de compote, avec une vraie mayonnaise maison bien sûr. 39, rue Haute Sauvenière. Pour un pique-nique parfait ? La ville regorge de petits commerçants pour composer votre panier pique-nique. A Ma Ferme en Ville, je sélectionne les produits des petits producteurs locaux dénichés dans un rayon de 50 km autour de Liège. De quoi manger local et de saison avant de s'installer sur l'herbe fraîche, au bord de l'eau... 34, rue Souverain Pont. mafermeenville.be L'endroit idéal pour recharger ses batteries ? Le long de la Meuse. Une belle balade pour découvrir les diverses facettes de la ville. L'hôtel le plus romantique ? Pour en mettre plein la vue, le Van Der Valk Selys est sublime, avec son petit- déjeuner gigantesque et son spa cosy. Un must ! Mention spéciale aussi pour le Ramada Plazza, devenu Mercure, avec ses chambres XXL rénovées, il y a peu.Van Der Valk Selys, 9/11, rue du Mont St Martin. hotelselys.be Ramada Plazza, 182, rue St Léonard. Le lieu qui fait parler de lui en ce moment ? Près du Quai de la Batte (un des plus grands marchés d'Europe), un projet ambitieux va voir le jour : la réhabilitation de l'ancienne Grand Poste, transformée pour accueillir un hub créatif, une micro-brasserie, un food court et des bureaux partagés. Le quartier s'en réjouit ! Coach en communication et leadership, auteur et Anversois dans l'âme, Serge Ornelis organise aussi des balades urbaines historico-philosophiques. Son objectif : proposer des thématiques interpellantes, comme le temps qui passe ou l'amour. Il improvise même des parcours en fonction de l'actualité. " Cet été, j'organise des promenades " pandémie ". Je m'arrête à des endroits en lien avec la grippe espagnole ou le choléra, par exemple, et je fais le parallèle avec la crise du coronavirus et les leçons que nous pouvons en tirer. " hetverhaalgaat.com Le musée le plus insolite de la ville ? La Ruihuis propose une balade souterraine à travers le réseau de canaux qui traversent Anvers depuis le Moyen Age. Ces cours d'eau délimitaient autrefois le centre-ville, avant de se transformer en simples égouts. Aujourd'hui, ils forment un réseau de couloirs à parcourir avec un guide... et des bottes en caoutchouc. ruien.be Où allez-vous pour boire un verre sans croiser trop de touristes ? De Blikfabriek à Hoboken, à quinze minutes à vélo d'Anvers, est une usine vide qui a été transformée en un centre novateur dédié à la culture et l'entrepreneuriat, muni d'un bar très agréable. Dans la ville elle-même, j'aime le bar à vin Barbel sur le Vrijdagmarkt et le bar d'Henri, un resto chaleureux dont le gérant se préoccupe beaucoup de notre empreinte écologique. blikfabriek.be, flavoursofbel.com, facebook.com/bardhenri Votre itinéraire favori pour une balade ? Anvers est la ville parfaite pour se promener en rêvassant, car la poésie y est omniprésente. Ma suggestion : essayer de retrouver les écrits des auteurs anversois qui décorent les murs de la ville. Quel lieu offre la plus belle vue sur Anvers ? Depuis le nouveau Droogdokkenpark, la vue sur l'Escaut, la plage de Sint-Anneke et la skyline de la ville est magnifique. L'endroit le plus romantique ? Mon épouse et moi avons échangé notre premier baiser sur la jolie place Hendrik Conscience. Nous nous sommes mariés dans l'église Sint-Carolus Borromeus, à l'allure très italienne, sur cette même place. Votre parc préféré ? Le parc Hof van Leysen n'est pas très grand, mais il est spécial. Une partie a été aménagée avec une plaine de jeux et des sentiers, et l'autre est restée sauvage et boisée. Le Café Kamiel, non loin, en fait l'endroit idéal pour les parents qui veulent associer le grand air avec une bière fraîche. Une suggestion pour se réfugier en cas de fortes chaleurs ? La terrasse du Witzli Poetzli est située à l'ombre de la cathédrale. Et pour ceux qui veulent vraiment prendre une bouffée d'air frais, il suffit de traverser l'Escaut à bord du bus fluvial en direction de Kruibeke et Hemiksem. witzlipoetzli.com Avec son restaurant Table Stories, Kimberley Geldof sublime petits et grands moments entre amis et en famille, des mariages aux après-midi pique-nique. Soucieuse de la qualité de ses produits, elle a sélectionné la crème des commerces de Gand, où elle habite depuis 2009. " Durant deux ans, je suis partie habiter à Audenarde, mais l'atmosphère chaleureuse de la ville et sa diversité me manquaient. Cela dit, j'aime toujours les magnifiques paysages des Ardennes flamandes, autour de Gand. " 78, Land van Waaslaan. table-stories.be Quel lieu offre la plus belle vue sur la ville ? J'aime découvrir Gand depuis l'eau, c'est très relaxant. A la Coupure, vous pouvez louer un petit bateau et naviguer sur la Lys. Le calme et les sons qui vous accompagneront ont quelque chose de magique. En se dirigeant vers Laethem-Saint-Martin, on rêvasse en admirant les belles demeures des quartiers chics. Votre parc favori pour bouquiner ? J'ai de la chance : le parc Rozebroeken à Mont-Saint-Amand, juste à l'extérieur du centre de Gand, se trouve à deux pas de chez moi. L'endroit parfait pour les enfants, les athlètes, les marcheurs ou pour s'asseoir sur un banc. Une bonne adresse pour des produits locaux ? Moor&Moor, une épicerie contemporaine qui propose d'excellents produits frais. En sortant un peu de la ville, le domaine de Purfruit, à Dentergem, mérite aussi le détour : les agriculteurs fournissent leurs fruits bio, jus et sirops à de nombreux restaurants renommés. moormoor.be, purfruit.be Le bar idéal pour boire un verre loin des touristes ? Le Zwarten Engel, à Etikhove, un endroit simple et empli de nostalgie. On s'y sent instantanément en vacances et, en plus, on y déguste de délicieux plats traditionnels. Une autre adresse authentique se trouve à Mullem : In de kroon, dont certains plats sont à la carte depuis vingt ans. Dans ces deux lieux, vous êtes au coeur de la nature des Ardennes flamandes. dezwartenengel.be, indekroon.be Où se rafraîchir en cas de fortes chaleurs ? Le bar à vin ONA, le long du Nederkouter, est the place to be pour déguster du vin bio et de qualité. Et la terrasse est à l'ombre ! 71, Nederkouter. ona.gent Quel endroit touristique de Gand vaut-il néanmoins le détour ? Les jardins de l'abbaye Saint-Pierre, pour pique-niquer entre les vignes. Une bouteille de rosé, et vous êtes comme en France. L'endroit le plus romantique ? Adolescente amoureuse, j'adorais les saules pleureurs le long du Lievekaai, dans le quartier du Prinsenhof. En périphérie de Gand, vous trouverez également la Kordaalroute, à Nokere, parfaite pour un pique-nique ou un apéritif entre les champs et les trognes. Le quartier le plus intéressant ? Le quartier ouvrier de Muide, au coeur des vieux docks, a été considérablement modernisé ces dernières années pour devenir un quartier multiculturel avec une ambiance à la fois de plage et de ville. Quelle chanson décrit le mieux la ville ? Chaque fois que Mia, de Gorki, est diffusée pendant les Gentse Feesten, c'est magique. Où déguster un café original ? Billie Rose, un concept store insolite qui propose aussi un délicieux cappuccino. 135, Brabantdam. billierose.be Dès le début de notre rencontre, il insiste : " Je suis né à Namur, mes parents aussi, et mes grands-parents étaient commerçants ici. C'est une ville de coeur, où les gens se connaissent et où je prends plaisir à me promener. Contrairement à la réputation qu'on lui prête parfois, elle est très calme. " Il y a six ans, dans une rue pavée du centre, Pierrick ouvrait la boutique Insolite N'Co avec deux amis, Jean-Michel et David. Un lieu pour dégoter des objets chinés : cartes scolaires, appareils photo, affiches street art signées Obey, carrelages anciens, mobilier vintage... Un joyeux foutoir à l'ambiance intrigante. " Nous sommes des chasseurs de trésors ", résume notre sympathique barbu qui, " depuis toujours ", collectionne lui-même les vieux jouets et les motos anciennes. 37, rue des Fossés Fleuris. insolitenco.com Quel est le premier endroit où vous emmèneriez un visiteur de la région pour la première fois ? Le chantier naval qui se situe sous le viaduc de Beez. Un lieu industriel plein d'histoire, où l'on va se balader avec son sac à dos, regarder les vieilles péniches et, plus loin, admirer les villas Art déco du village de Beez. Votre bâtiment préféré ? Le Palais de Justice, qui est splendide et qui m'a toujours intrigué. Le meilleur bar pour boire un verre tranquillement ? Pour les épicuriens, c'est clairement Vino Vino. Une adresse tenue par Marc et Noé, qui font découvrir des vins incroyables et qui, en plus, proposent d'excellentes planches de fromage ou de charcuterie. Une fois par mois, ils organisent des soirées " accords mets-vins ". Le cadre est vraiment top, tout en longueur, très cosy. C'est comme à la maison. Par contre, il vaut mieux réserver, parce que c'est un lieu à 30 couverts... 61, rue des Brasseurs, à 5000 Namur. vinovino.be Une senteur qui résume Namur ? Pour moi, il y en a deux. Celle du café torréfié du stand Delahaut, qui embaume l'air sur le marché du samedi matin. Et puis celle des gaufres Dumont, devant l'ancien cinéma Eldorado, avec ses vapeurs caramélisées qui sont pour moi comme une madeleine de Proust... Quel artiste a le mieux immortalisé la ville ? Le photographe Olivier Gilgean, qui a réussi a capturé l'âme de Namur à travers des portraits de ses habitants, des vues du soir ou des points de vue inattendus. Je suis un fan total de ses clichés en noir et blanc. Le lieu idéal pour se rafraîchir en cas de canicule ? Au bord de la toute nouvelle passerelle construite pour unir Namur à Jambes, il y a un petit glacier artisanal à découvrir d'urgence. Sinon, pour les motivés, on va marcher sur le chemin de halage en direction de Wépion, on passe devant le château de Dave ou le parc de la Plante, et après une bonne heure de superbe promenade, on arrive chez un autre glacier, Fleur de Lait : une institution ! 910, chaussée de Dinant, à 5100 Namur. fleurdelait.be Le plus beau panorama ? Oui, il y a encore mieux que la Citadelle ! Il s'agit de la butte où, chaque année, s'enflamme le grand feu de Bouge (l'un des sept grands feux de la région). On y accède en voiture, et ça vaut la peine : si le ciel est clair, on se retrouve face à une vue imprenable sur la vallée de la Meuse et même... la Citadelle.