Derrière ce mot inventé par la journaliste britannique Serena Smith, se cache une technique de drague fondée sur un...

Derrière ce mot inventé par la journaliste britannique Serena Smith, se cache une technique de drague fondée sur un mensonge que certains individus bien malhonnêtes utilisent pour séduire des partenaires potentiels. La méthode consiste à faire croire à la personne convoitée que l'on est progressiste, ouvert d'esprit, antiraciste, féministe, végan et/ou engagé contre l'homophobie... Bref, que l'on partage ses opinions politiques et ses valeurs alors que, dans les faits, ce n'est pas le cas. En somme, une démarche de " chien de la casse " - n'ayons pas peur de le dire.