"L Catterton Europe achètera une participation majoritaire dans la société, tandis que la famille Etro conservera une part minoritaire significative", selon ce communiqué. "Le fondateur d'Etro, Gerolamo Etro, prendra la fonction de président de la société".

Fondée en 1968 par Gerolamo Etro, la maison milanaise, née comme un fabricant de tissus avant de devenir une marque de prêt-à-porter à part entière, est actuellement contrôlée par ses quatre enfants.

"Nous pensons que la collaboration avec L Catterton ouvrira une nouvelle phase de croissance et consolidation du rôle d'Etro parmi les marques de mode les plus durables et prestigieuses", a réagi Gerolamo Etro, cité dans le communiqué.

Les designers Kean et Veronica Etro à la fin du défilé printemps / été 2021 à Milan, Reuters
Les designers Kean et Veronica Etro à la fin du défilé printemps / été 2021 à Milan © Reuters

L'opération doit être finalisée "d'ici la fin de l'année", est-il précisé sans davantage de détails.

L Catterton est une société d'investissement fruit d'un partenariat entre Catterton, le géant du luxe LVMH et son patron Bernard Arnault.

LVMH détient plusieurs maisons du luxe italien, dont Fendi, les cachemires Loro Piana ou encore le joaillier Bulgari.

Selon le quotidien italien La Repubblica, c'est à l'issue d'une "longue négociation" que les enfants du fondateur de la marque, Ippolito, Jacopo, Kean et Veronica, ont décidé de céder "60% du capital" du groupe de luxe au fonds L Catterton.

Ils resteront actionnaires à hauteur de 40%, soit 10% chacun. Toujours selon le journal, la famille resterait propriétaire de tous les actifs immobiliers liés à l'activité du groupe, des magasins au siège social. Selon des sources financières, la maison, qui avait fin 2020 une dette s'élevant à une cinquantaine de millions d'euros, serait valorisée à environ 500 millions d'euros.

Etro, dont le réseau compte 140 magasins monomarque à travers le monde, possède une ligne de vêtements pour hommes, une autre pour femmes, en plus des accessoires, des parfums et d'autres produits, notamment de décoration et de linge de maison.

Etro, dont les collections de prêt-à-porter féminin et masculin sont présentées chaque saison à la Fashion Week de Milan, sa ville de naissance, est connue entre autres pour son utilisation du motif cachemire ou paisley.

En février L Catterton, associé à LVMH, et le fonds Financière Agache de la famille Arnault avaient racheté une part majoritaire de Birkenstock, valorisant le fabricant des célèbres sandales allemandes à environ 4 milliards d'euros.

"L Catterton Europe achètera une participation majoritaire dans la société, tandis que la famille Etro conservera une part minoritaire significative", selon ce communiqué. "Le fondateur d'Etro, Gerolamo Etro, prendra la fonction de président de la société".Fondée en 1968 par Gerolamo Etro, la maison milanaise, née comme un fabricant de tissus avant de devenir une marque de prêt-à-porter à part entière, est actuellement contrôlée par ses quatre enfants."Nous pensons que la collaboration avec L Catterton ouvrira une nouvelle phase de croissance et consolidation du rôle d'Etro parmi les marques de mode les plus durables et prestigieuses", a réagi Gerolamo Etro, cité dans le communiqué.L'opération doit être finalisée "d'ici la fin de l'année", est-il précisé sans davantage de détails.L Catterton est une société d'investissement fruit d'un partenariat entre Catterton, le géant du luxe LVMH et son patron Bernard Arnault.LVMH détient plusieurs maisons du luxe italien, dont Fendi, les cachemires Loro Piana ou encore le joaillier Bulgari.Selon le quotidien italien La Repubblica, c'est à l'issue d'une "longue négociation" que les enfants du fondateur de la marque, Ippolito, Jacopo, Kean et Veronica, ont décidé de céder "60% du capital" du groupe de luxe au fonds L Catterton.Ils resteront actionnaires à hauteur de 40%, soit 10% chacun. Toujours selon le journal, la famille resterait propriétaire de tous les actifs immobiliers liés à l'activité du groupe, des magasins au siège social. Selon des sources financières, la maison, qui avait fin 2020 une dette s'élevant à une cinquantaine de millions d'euros, serait valorisée à environ 500 millions d'euros.Etro, dont le réseau compte 140 magasins monomarque à travers le monde, possède une ligne de vêtements pour hommes, une autre pour femmes, en plus des accessoires, des parfums et d'autres produits, notamment de décoration et de linge de maison.Etro, dont les collections de prêt-à-porter féminin et masculin sont présentées chaque saison à la Fashion Week de Milan, sa ville de naissance, est connue entre autres pour son utilisation du motif cachemire ou paisley.En février L Catterton, associé à LVMH, et le fonds Financière Agache de la famille Arnault avaient racheté une part majoritaire de Birkenstock, valorisant le fabricant des célèbres sandales allemandes à environ 4 milliards d'euros.