"Ralph Lauren (...) a accepté de payer une amende de 882.000 dollars pour mettre fin aux poursuites visant des accusations de violation du "Foreign Corrupt Practices Act" (une loi visant les faits de corruption commis à l'étranger, ndlr) en corrompant des responsables gouvernementaux argentins pour obtenir des autorisations douanières indues pour ses marchandises", écrivent Mythili Raman et Loretta Lynch dans un communiqué.

"Selon cet accord, le responsable de la filiale argentine de Ralph Lauren a corrompu pendant cinq ans des responsables des douanes en Argentine pour obtenir" ces autorisations, poursuit le communiqué.

Le groupe a par ailleurs trouvé un accord avec le gendarme boursier américain, la SEC, et a accepté de payer 734.846 dollars pour les bénéfices indûment engrangés grâce à ces pratiques.

"Ralph Lauren (...) a accepté de payer une amende de 882.000 dollars pour mettre fin aux poursuites visant des accusations de violation du "Foreign Corrupt Practices Act" (une loi visant les faits de corruption commis à l'étranger, ndlr) en corrompant des responsables gouvernementaux argentins pour obtenir des autorisations douanières indues pour ses marchandises", écrivent Mythili Raman et Loretta Lynch dans un communiqué. "Selon cet accord, le responsable de la filiale argentine de Ralph Lauren a corrompu pendant cinq ans des responsables des douanes en Argentine pour obtenir" ces autorisations, poursuit le communiqué. Le groupe a par ailleurs trouvé un accord avec le gendarme boursier américain, la SEC, et a accepté de payer 734.846 dollars pour les bénéfices indûment engrangés grâce à ces pratiques.