Saint Laurent, dont le directeur artistique Hedi Slimane présente ses collections de prêt-à-porter (homme et femme) pendant les Fashion weeks parisiennes, ne prévoit pas pour autant de défiler pendant la semaine de la haute couture, a précisé la maison. Il s'agit de "pièces qui sont faites au cas par cas, pour des célébrités, des personnalités qui ont des relations avec la maison", a indiqué une porte-parole. "Ce sont des pièces numérotées, qui auront la griffe "Yves Saint Laurent" ".

Certaines créations de ce type ont déjà été réalisées à l'occasion du festival de Cannes, de la cérémonie des Oscars, ou pour des concerts d'artistes tels que les Daft Punk ou Keith Richards, même si elles n'avaient pas "le sceau" des ateliers de la maison. "C'est une activité qui s'est déjà pas mal développée depuis l'arrivée de Hedi Slimane" en 2012, souligne-t-on. "C'est quelque chose de plus limité et plus exclusif" que la haute couture, une appellation juridiquement protégée en France.