QUI ?

Né en 1931 à Dinant, Félix Roulin compte parmi les artistes ayant sculpté le visage de la Belgique. Son travail nous est familier sans que nous en ayons forcément conscience. C'est que depuis plusieurs décennies il signe un imposant corpus qui colonise l'espace public en de nombreux endroits du pays. Namur, Charleroi, Ron...

Né en 1931 à Dinant, Félix Roulin compte parmi les artistes ayant sculpté le visage de la Belgique. Son travail nous est familier sans que nous en ayons forcément conscience. C'est que depuis plusieurs décennies il signe un imposant corpus qui colonise l'espace public en de nombreux endroits du pays. Namur, Charleroi, Ronquières, Louvain-la-Neuve, Gerpinnes, Bruxelles... Ses oeuvres sont également présentes à l'étranger, ainsi de Paris ou de Moncton (Canada). Entre 1962 et 1996, le Belge a été professeur à l'Institut supérieur d'architecture et des arts visuels de La Cambre (Bruxelles). Depuis 1980, ce grand " métalleux " possède un vaste atelier de fonderie dans une ferme du xviie siècle située dans le Namurois. " Tel Vulcain dans sa forge ", l'homme réalise toujours lui-même - ce qui est excessivement rare - les coulées qui donnent naissance à ses pièces. Le Domaine du Château de Seneffe accueille une trentaine de réalisations à la faveur d'un parcours extérieur. L'occasion pour les visiteurs de prendre la mesure d'un travail monumental qui naît généralement d'un dessin. Le fil rouge qui traverse ses créations ? Des fragments de corps qui semblent vouloir s'extraire d'une gangue - qu'il s'agisse de colonnes ou de portiques - qui les enferme. Pour faire connaissance avec un artiste accordant une importance capitale au toucher. Pour lui, pas d'ambiguïté : " Une sculpture doit être touchée pour être véritablement comprise. " A bon entendeur tactile...