Leonardo Di Caprio, Katy Perry, Tom Cruise, Orlando Bloom, Barack Obama, Mark Zuckerberg. Toutes ces célébrités avaient rendez-vous la semaine dernière en Sicile pour le Google Camp, une sorte de séminaire pour personnalités fortunées se déroulant sur trois jours et organisé par Google. Le thème de cette année? Le réchauffement climatique. Un thème qui n'est apparemment pas encore très bien maîtrisé par les pensionnaires du camp. Il sont en effet tous, ou presque, arrivés en jet privé. Comble de l'hypocrisie, les stars étaient invitées à donner leur avis sur le réchauffement climatique à bord d'un immense yacht, alimenté par quatre moteurs diesel.

Au total, 114 jets privés ont atterri sur l'île italienne, selon plusieurs médias. Cela aurait rejeté 784 tonnes de CO2 dans l'air. Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à avoir dénoncé cet événement, l'expression "faites ce que je dis, pas ce que je fais" étant notamment utilisée par plusieurs twittos.

Pendant ce temps-là, la jeune activiste suédoise pour le climat Greta Thunberg a, elle, annoncé le 29 juillet dernier qu'elle se rendrait en bateau de Grande-Bretagne aux Etats-Unis afin d'assister à une série de rencontres sur le thème climatique à la mi-août. Son bateau sera "équipé de panneaux solaires et de turbines sous-marines assurant un voyage transatlantique zéro émission carbone", précisait à l'époque l'initiatrice des "Vendredis pour le climat".