Le Liégeois Jean-Pierre Mottin a obtenu, pour sa première participation, deux prix: celui du meilleur tatouage réalisé le dimanche et celui du meilleur tatouage réalisé durant le week-end. Durant les trois jours du concours, il a tatoué un dos entier. Il a finalement présenté son "oeuvre" finale au jury le dimanche. Le tatoueur va continuer ses voyages à travers l'Europe pour exposer son travail de "dotwork", une technique spéciale qui consiste à réaliser des centaines de petits points pour dessiner un motif.

Le Liégeois Jean-Pierre Mottin a obtenu, pour sa première participation, deux prix: celui du meilleur tatouage réalisé le dimanche et celui du meilleur tatouage réalisé durant le week-end. Durant les trois jours du concours, il a tatoué un dos entier. Il a finalement présenté son "oeuvre" finale au jury le dimanche. Le tatoueur va continuer ses voyages à travers l'Europe pour exposer son travail de "dotwork", une technique spéciale qui consiste à réaliser des centaines de petits points pour dessiner un motif.