Éte 2020. Faute de pouvoir ou de vouloir voyager, nombreux sont les résidents belges à vouloir découvrir les richesses du royaume. Car notre territoire ne manque pas de richesses. Pour amorcer cette exploration, ou la poursuivre à la maison, voici quelques pistes qui permettront à vos minots de mieux connaître l'histoire, le patrimoine, ou l'environnement de leur propre pays.

Autriche, Suède, France... Après avoir été marginalisés par les liaisons aériennes à bas coûts et le train à grande vitesse, les trains de nuit reviennent en grâce en Europe occidentale. Un paradoxe à l'heure où la pandémie de Covid-19 incite à ne pas rester trop longtemps avec des inconnus dans un endroit confiné.

Sur la plage de Figueretas à Ibiza, la distanciation sociale n'est pas dure à respecter. Les terrasses des restaurants sont clairsemées et les volets des appartements qui les surplombent souvent fermés.

Un morceau d'étoffe ou de filet, deux fixations et la magie opère. Ce classique de l'outdoor relaxe, ressource et repose ses nombreux adeptes depuis plus d'un millénaire. Comme une allégorie du temps suspendu... entre deux arbres.

Apprendre des traditions cosaques, redécouvrir la tradition soviétique du cinéma en plein air: privés des plages méditerranéennes, des Moscovites ont puisé dans l'Histoire pour se divertir durant l'été et tromper la monotonie de leurs datchas.

Dans cette saison estivale morose au Royaume-Uni, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le retour d'une quarantaine après des voyages en Espagne encourage les Britanniques à passer les vacances dans leur pays et met du baume au coeur aux professionnels du tourisme.

Une enquête sur la vision qu'ont les travailleurs de leurs vacances et leur travail, menée par le bureau d'études de marché indépendant iVOX, montre que le coronavirus n'affecte pas les départs, mais les voyages en Belgique sont privilégiés cette année.