Les vols vers l'Inde avaient été lancés fin mars 2017. Brussels Arilines avait repris l'espace laissé libre par l'Indienne Jet Airways, qui avait déménagé sa liaison depuis Zaventem vers Schiphol un an plus tôt. Il s'agit d'un des derniers faits d'armes de l'ancien CEO, Bernard Gustin.

Un an après, Brussels Airlines officiellement reprise par Lufthansa et Bernard Gustin remplacé par Christina Foerster, la décision avait été prise de mettre fin à l'aventure indienne. Un manque de rentabilité plutôt qu'un taux d'occupation trop faible était évoqué pour justifier ce choix. Brussels Airlines se recentre désormais sur ses destinations africaines et d'Amérique du Nord.

Son dernier vol pour Mumbai quittera Brussels Airport dimanche matin. L'avion rentrera au pays lundi. Après cette suppression de ligne, Erevan, la capitale arménienne, est maintenant la destination la plus à l'est de la compagnie aérienne.