Dix bonnes raisons de planifier un voyage en Arménie (en images)

© istock

1. Erevan © DR

Erevan est l'une des plus anciennes villes habitées en permanence.

Le 12 octobre 2017, Erevan fêtera son 2800e anniversaire. À l'occasion de son 2750e anniversaire, on avait installée 2750 petites fontaines d'eau de source dans la ville. Elles sont toujours là aujourd'hui.

Erevan © DR

Erevan est mélange à la fois le moderne et de d'ancien, mais aussi le style d'occidental et oriental.

Erevan © Marcin Konsek, Wikicommons

Erevan est magnifiquement situé avec le mont Ararat en toile de fond. Ce mont de 5137 mètres de haut est situé en Turquie, mais depuis l'Arménie, la vue sur la montagne est magnifique.

Erevan © Honso84, Wikicommons

Erevan est une ville très verte qui abrite de nombreux parcs et jardins.

Erevan © DR

Il n'y a plus beaucoup de traces du passé antique. Il a été remplacé par l'architecture soviétique.

Erevan © Honso84, Wikicommons

Erevan © DR

Erevan © DR

2. Le Mont Ararat © DR

On raconte que l'Arc de Noé aurait abordé sur le mont Ararat, d'une altitude de 5137 mètres. Ensuite, Noé s'est installé avec sa famille dans la vallée au pied de la montagne.

Le Mont Ararat © DR

L'Ararat est situé en Turquie, mais depuis l'Arménie on a une magnifique sur le volcan enneigé. On dirait qu'on peut toucher le mont depuis le cloître Khor Virap.

Le Mont Ararat © DR

Le Mont Ararat © DR

Le pape lors d'une visite en Arménie.

3. Khor Virap © DR

Au 4e siècle, Grégoire l'Illuminateur, le saint patron de l'Église apostolique arménienne, a été jeté aux oubliettes par le roi Tiridate IV. Il a pu survivre grâce à des femmes qui lui apportaient de la nourriture et de l'eau.

Khor Virap © DR

Selon la légende, Grégoire aurait guéri le roi d'une grave maladie. Du coup, celui-ci s'est converti au christianisme avant de l'éléver au rang de religion de l'État, faisant de l'Arménie le premier pays officiellement chrétien du monde.

Khor Virap © DR

En 642, on a construit la première église à l'endroit où Grégoire était emprisonné. L'église actuelle date du 17e siècle. Les oubliettes où Grégoire a passé 13 ans sont devenues un lieu de pèlerinage.

4. La cathédrale Sainte-Etchmiadzin © DR

Comme l'Arménie est un pays chrétien depuis le 3e siècle, tous les temples paiëns ont été détruits et remplacés par des églises chrétiennes et des cloîtres. Dans un rayon de 200 kilomètres autour d'Erevan, on trouve les églises et les cloîtres les plus anciens du monde. En outre, les paysages sont magnifiques.

La cathédrale Sainte-Etchmiadzin © DR

La cathédrale Sainte-Etchmiadzin est la première cathédrale du monde et le centre religieux - le "Vatican" - de l'Église apostolique arménienne.

La cathédrale Sainte-Etchmiadzin © DR

La cathédrale Sainte-Etchmiadzin © DR

La cathédrale possède un intérieur magnifique décoré de fresques séculaires.

5. Le monastère de Geghard © Hons084, Wikicommons

Magnifiquement situé et très bien conservé, le monastère médiéval de Geghard figure sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Le monastère de Geghard © Hons084, Wikicommons

C'est l'un des points forts d'un voyage en Arménie.

Le monastère de Geghard © Hons084, Wikicommons

Le complexe du cloître se compose de plusieurs églises et tombes taillées dans la roche.

Le monastère de Geghard © Travis K. Witt, Wikicommons

Le cloître est entouré de rochers abrupts.

6. Le monastère de Tatev © DR

Pour se rendre à ce monastère, on peut prendre le plus long téléphérique du monde. À certains endroits, on flotte à 320 mètres au-dessus du sol.

Le monastère de Tatev © iStock

Le cloître est situé sur un grand plateau en basalte et surplombe un village du même nom.

Le monastère de Tatev © DR

Le monastère de Tatev a été construit au 9e siècle et figure parmi les plus anciens d'Arménie.

Le monastère de Tatev © Alexander Naumov, Wikicommons

Aux 14e et 15e siècle, le monastère abritait une importante université arménienne. L'université a apporté une contribution importante à la science, la religion, la philosophie, les peintures miniatures et la reproduction des livres.

Le monastère de Tatev © Marcin Konsek, Wikicommons

Le monastère a été endommagé au cours des siècles. En 1931 par exemple, il a été fort abîmé par un tremblement de terre.

Le monastère de Haghartsin © iStock

Ce cloître a été construit entre le 10e et le 14e siècle.

Le monastère de Noravank © DR

Un autre monastère: le superbe cloître de Noravank du 13e siècle est magnifiquement situé dans une gorge. Ne manquez surtout pas le coucher du soleil.

Le monastère de Noravank © DR

Le monastère de Sevanavank © Virgen Hakverdyan, Wikicommons

Bâti sur une péninsule du lac Sevan, le monastère de Sevanavank est situé à une altitude de 2300 mètres.

7. Remonter encore plus loin dans le passé © DR

Si vous voulez remonter encore plus loin dans l'histoire, n'hésitez pas à visiter le temple païen de Garni. Bâti en style héllenique, il date du premier siècle.

Karahunj © DR

Il y a Karahunj aussi, parfois surnommé le Stonehenge arménien. On peut y voir 2000 pierres énormes placées en cercle.

Erebouni © DR

Un dernier exemple: le site archéologique d'Erebouni. Situé à un kilomètre d'erevan, cette forteresse remonte à 728 avant Jésus-Christ.

8. La nature © DR

L'arménie possède des paysages magnifiques. Ainsi, il y a le lac de Sevan situé à 1914 mètres. Il a une surface de 1400 kilomètres carrés et une profondeur de 99 mètres.

Le lac de Sevan © DR

Le volcan de Nemrut © DR

Khosrov © DR

La steppe © DR

Le Parc national de Dilidjan © DR

L'Aragats © DR

Ce volcan éteint culmine à 4000 mètres.

9. La cuisine arménienne © DR

La cuisine arménienne figure parmi les plus anciennes d'Europe. la nourriture est variée, saine et savoureuse grâce à l'utilisation d'herbes fraîches, d'épices, de légumes, de fleurs sauvages et de fruits, dont la délicieuse prune arménienne.

La cuisine arménienne © Rita Willaert, Wikicommons

La cuisine arménienne © DR

La cuisine arménienne © DR

En Arménie, on fait un vin sucré à base de jus de grenade.

10. L'hospitalité © DR

Les Arméniens sont célèbres pour leur hospitalité légendaire. ils invitent volontiers les touristes chez eux. Selon une ancienne citation arménienne, "un invité est un cadeau du ciel".