Le palais du Coudenberg ouvrira le dimanche 1er juin pour un "Family day", durant lequel il sera possible de rencontrer les personnages de l'Ommegang.

Charles Quint a régné de 1515 à 1555 et c'est à Bruxelles qu'il passa le plus de temps, faisant de la ville un centre de pouvoir pour son empire. "Il a été éduqué chez nous dans la tradition des chevaliers de la Toison d'Or. Il est le prince le plus puissant en Europe au moment où celle-ci bascule du Moyen Age dans les Temps modernes", commente le consultant historique à Visit Brussels Jacobs Roel.

Pour l'Ommegang du 1er au 3 juillet, le village médiéval sera cette année déplacé au Parc de Bruxelles ou Parc royal. Le cortège historique sera en revanche toujours formé au Sablon. Il rejoindra la Grand-place pour le spectacle. "Cette année, on a coloré un peu plus le cortège", a indiqué Daniel Huyberechts, directeur de l'Ommegang Brussels Events. "Les tirs des arbalétriers seront plus particulièrement mis en évidence. Le scénario avec Notre-Dame du Sablon a été revu pour se rattacher aux références historiques".

Le Masereelfonds et le Davidsfonds collaboreront avec plusieurs partenaires afin d'augmenter le nombre d'activités disponibles en néerlandais.

Le palais du Coudenberg ouvrira le dimanche 1er juin pour un "Family day", durant lequel il sera possible de rencontrer les personnages de l'Ommegang. Charles Quint a régné de 1515 à 1555 et c'est à Bruxelles qu'il passa le plus de temps, faisant de la ville un centre de pouvoir pour son empire. "Il a été éduqué chez nous dans la tradition des chevaliers de la Toison d'Or. Il est le prince le plus puissant en Europe au moment où celle-ci bascule du Moyen Age dans les Temps modernes", commente le consultant historique à Visit Brussels Jacobs Roel. Pour l'Ommegang du 1er au 3 juillet, le village médiéval sera cette année déplacé au Parc de Bruxelles ou Parc royal. Le cortège historique sera en revanche toujours formé au Sablon. Il rejoindra la Grand-place pour le spectacle. "Cette année, on a coloré un peu plus le cortège", a indiqué Daniel Huyberechts, directeur de l'Ommegang Brussels Events. "Les tirs des arbalétriers seront plus particulièrement mis en évidence. Le scénario avec Notre-Dame du Sablon a été revu pour se rattacher aux références historiques". Le Masereelfonds et le Davidsfonds collaboreront avec plusieurs partenaires afin d'augmenter le nombre d'activités disponibles en néerlandais.