Le yoga, une manière pour les enfants de gérer leurs émotions

19/08/15 à 12:23 - Mise à jour à 15:00

Source: Weekend

Tendance venue d'outre-Atlantique, le yoga version junior fait de plus en plus parler de lui chez nous également, même en milieu scolaire.

Le yoga, une manière pour les enfants de gérer leurs émotions

© iStock

Ils sont assis en tailleur dans la salle de sports de l'école communale d'Ittre, en Brabant wallon. Douze petites têtes blondes, âgées de 6 à 8 ans, les yeux tournés vers Catherine Blondiau qui, d'une voix douce, leur annonce le programme de la séance de yoga. Une comptine, avec automassages à la clé, et les mômes, qui suivent l'activité une fois par semaine, en extrascolaire, sont prêts pour les premières postures. " On va faire la Montagne, vous devez être solides comme elle ", annonce l'animatrice qui organise de nombreux ateliers et stages un peu partout en Wallonie et à Bruxelles (*). Un gamin lance, fanfaron : " Moi, je suis tout mou ! " Petit rire étouffé de l'assemblée mais le calme, olympien malgré le public très jeune, revient vite. On passe à la Salutation au soleil, puis au Bûcheron. " On plante un pied au sol, on prend sa hache et... aaaaaaaaaaah, on l'abat vers le sol ! ", conseille la prof avant de corriger une fillette qui reste trop timide dans son cri : " N'oublie pas que le son doit sortir de ton ventre car quand on est énervé, c'est là que ça se noue ! " Les exercices s'enchaînent jusqu'à la relaxation finale. "

Le yoga, c'est un chemin de vie. On a coutume de dire qu'on peut commencer à le pratiquer dès qu'on sait porter la nourriture à la bouche, explique la spécialiste qui a décidé, il y a quelques années, de partager sa passion avec les kids. L'idée est de laisser les gosses grandir comme ils sont, tout en essayant de leur faire comprendre ce qu'ils ressentent et en les aidant à mieux connaître leur corps. "

Mais au fond, pourquoi s'initier si tôt aux chandelles, cobras et autres chiens tête en bas ? " Vu leur rythme de vie, le stress lié aux contraintes de temps, l'angoisse qu'ils peuvent ressentir à l'école, les petits peuvent trouver dans cette discipline une manière de gérer leurs émotions. Le corps étant la première maison, il faut s'en occuper ", souligne l'animatrice.

Le Groupe de Recherche sur le Yoga dans l'éducation (RYE) va même plus loin. Selon Catherine Nozeret, la présidente belge de cette institution née en France il y a plus de trente ans déjà et qui propose des formations pour les enseignants entre autres : " La neuropédagogie a montré que pour pouvoir apprendre, il faut d'abord être détendu. De ce fait, cette pratique contribue non seulement à faciliter les apprentissages des élèves, leur capacité de concentration... mais aussi à améliorer la qualité de vie des adultes qui s'en occupent. "

L'association suggère donc d'introduire, en classe, de courtes interventions d'initiation de 5 à 10 minutes, les gosses étant soit assis devant leur banc, soit debout derrière leur chaise. " Nous ne démarchons pas directement les écoles, poursuit la présidente. Ce sont les professeurs qui viennent durant leur temps libre se former et nous avons de plus en plus de demandes. Cela dit, j'insiste sur le fait que l'enseignement du yoga ne s'improvise pas, car il faut avoir le bagage pour s'adapter au public et toucher la graine de paix que chacun à en soi. Si on met bout à bout diverses postures sympas, ça ne marche pas et on peut même se faire mal ! "

Convaincue que sa passion pourrait être véritablement intégrée au programme scolaire, comme la gym ou la musique, la responsable du RYE encourage néanmoins les instituteurs à mettre l'accent sur l'aspect " laïque et sans spiritualité " de ces notions dispensées en classe... que les petits pourront pourquoi pas importer à la maison, comme le suggère Edouard, 10 ans, élève de Catherine Blondiau : " Quand ma maman a une réunion et qu'elle est stressée, je lui conseille des exercices de respiration ", raconte-t-il. Et si la sagesse nous était enseignée par les mômes...

(*) www.inspireatwork.be

Retrouvez l'article complet sur le yoga, la médiation et la pleine conscience, version mômes, dans Le Vif Weekend Spécial Kids de ce 21 août 2015.

En savoir plus sur:

Nos partenaires