Substances à risque dans les cosmétiques: 10 conseils pour l'hygiène de bébé

16/02/16 à 11:58 - Mise à jour à 14:20

Source: Weekend

Suite à la publication du rapport de l'ONG "Women in Europe for a Common Future" sur les substances chimiques présentant un "risque élevé" dans les cosmétiques pour bébés, voici quelques conseils pour éviter au maximum ces produits lors des soins quotidiens des tout-petits.

Substances à risque dans les cosmétiques: 10 conseils pour l'hygiène de bébé

© istock

1. Ne pas utiliser de cosmétiques et produits d'hygiène pour bébé de façon systématique

2. Ne pas utiliser de produits cosmétiques pour adultes pour les bébés

3. Oui au shampoing ou au produit visage etcorps pour le bain, oui au liniment pour nettoyer les fesses

4. Pour le reste rien d'obligatoire, au contraire: il suffit d'utiliser, en cas d'irritation du siège, une crème pour le change, et un lait de toilette si le liniment ne suffit pas

5. Eviter les lingettes jetables, sauf pour dépanner lors de déplacements

6. Eviter les eaux nettoyantes et eaux de toilette, non indispensables, utiliser de l'eau du robinet sauf lorsque celle-ci est déconseillée à la consommation pour des raisons sanitaires

7.Privilégier les produits sans parfum

8. Privilégier les produits contenant peu d'ingrédients

9. Pour les adeptes du 'fait maison', respecter une hygiène draconienne dans la préparation des cosmétiques et ne préparer que de petites quantités pour ne pas avoir à conserver les produits longtemps et risquer une contamination bactérienne

10. Attention aux huiles essentielles qui peuvent sensibiliser un jeune enfant à vie. Pour le massage, leur utilisation devra toujours se faire très diluée (1 à 2% de la préparation finale) et ce, pas avant trois ans. Il est préférable, pour éviter tout risque de surdosage, d'acheter des produits tout préparés.

Lire aussi: Cosmétiques et lingettes pour bébés: les produits à éviter

Source: Rapport de l'ONG "Women in Europe for a Common Future": Cosmétiques pour bébés, encore trop de substances préoccupantes

Nos partenaires