La Bizza, mêlant pizza et bières locales, distinguée par la Fédération de l'industrie alimentaire belge

26/04/18 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Belga

La "Bizza", une pâte à pizza développée par des étudiants de la KU Leuven a reçu mercredi soir le premier prix des Food At Work Student Awards, annonce la Fédération de l'industrie alimentaire belge (Fevia).

La Bizza, mêlant pizza et bières locales, distinguée par la Fédération de l'industrie alimentaire belge

. © iStockphoto

Cette 10e édition des concours à l'innovation destiné aux étudiants du secondaire et du supérieur vise à attirer de nouveaux travailleurs dans le secteur, qui compte plusieurs milliers de postes vacants. Une trentaine d'équipes ont participé.

Le premier prix de la catégorie pour les étudiants de l'enseignement supérieur, les Food At Work Ecotrophelia Awards, a été décerné à une équipe de la KU Leuven pour leur pâte à pizza mise au point à partir de grain usé, de moût et de levure de bière de brasseurs locaux a donc remporté les Food At Work Student. Les gagnants représenteront la Belgique en octobre prochain lors des "European Ecotrophelia Awards", une version européenne du concours, au SIAL à Paris, la plus grande foire alimentaire d'Europe, se réjouit Jean-Eylenbosch, président de la Fevia.

Pour les Food At Work Awards Wallonie, catégorie destinée aux élèves du secondaire francophones, le premier prix est revenu à des étudiants de l'Athénée Royal Agri Saint-Georges pour "Abricotam", une boisson pétillante à base de sirop récupéré dans les conserves d'abricots, mélangé à un extrait de fruits exotiques. "Abricotam confirme que les jeunes voient du potentiel dans l'utilisation d'algues marines: elles contiennent du lithothamne, une algue (maeri) dont la teneur en calcium est élevée", ajoute Guy Paternoster, président de Fevia Wallonie.

Les Food At Work Awards Vlaanderen ont quant à eux été remis à deux équipes de Ter Groene Poorte. Le premier prix a été décerné à "Fibercracker with bacon", un biscuit salé riche en fibres, produit à base de fibres résiduelles de l'industrie des jus de fruits et des découpes de bacon. "Le secteur est en pleine croissance mais fait aussi face aux défis technologiques. Nous avons donc besoin de profils tels que des électrotechniciens, des opérateurs de ligne, etc.", précise enfin Nicholas Courant, directeur communication de la Fevia.

Nos partenaires