Thomas Troupin, chef de La Menuiserie, l'étoile de l'Est

30/07/14 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Weekend

Dans une ancienne menuiserie, à Waimes, Thomas Troupin réveille les Cantons de l'Est avec une cuisine régionale réinventée.

Thomas Troupin, chef de La Menuiserie, l'étoile de l'Est

© Kris Vlegels

Le raccourci est tentant : serait-ce parce que Thomas Troupin (26 ans) a l'oeil qui frise qu'il s'est installé dans le petit village de Champagne ? Pas du tout, si ce chef originaire de la région de Villers-le-Bouillet y est installé depuis janvier 2013, c'est en raison de l'une de ces rencontres déterminantes qui ont émaillés jusqu'ici son existence. Celle-là est d'ailleurs peut-être plus importante que les autres car elle l'a mis en présence de Marie-Charlotte Portois, son actuelle compagne. "Nous avons installé le restaurant dans une ancienne menuiserie qui appartenait au grand-père maternel de Marie-Charlotte. Avant de la reprendre, ses parents en avaient fait une salle de fêtes car ils pensaient que ce genre d'affectation rendrait hommage à la personnalité de l'aïeul", explique Thomas Troupin. Bonne nouvelle pour le repos du défunt, Thomas et Marie-Charlotte s'inscrivent dans la continuité du projet en faisant de la restauration... une fête, justement. Ce jeune couple blagueur et pétillant ne se prend pas au sérieux. Ainsi quand on demande à Thomas Troupin de travailler deux produits de la région, il promet de passer immédiatement au supermarché O'Cool pour voir "ce qui traîne en rayon". Ou lorsqu'on le presse de qualifier sa cuisine, il se plaît à répondre un "mauvaise" plein de malice. Le ton est donné et le reste à l'avenant.

Il ne faudrait pas en déduire pour autant que la cuisine soit ici considérée comme une plaisanterie. Pour preuve, en même pas un an et demi d'existence, La Menuiserie a obtenu une étoile au Michelin. Derrière cette distinction se cache beaucoup de travail - Marie-Charlotte et Thomas sont de farouches indépendants qui ne se font aider que le week-end -, de la générosité et une vraie complicité entre la cuisine et la salle. Questionné sur ses ambitions, le chef reste les pieds sur terre en confiant un "simplement être heureux dans la vie" qui résonne avec beaucoup de sincérité. Pas ingrat pour un sou, celui qui a décidé d'entrer en gastronomie après avoir vu Cuisine américaine avec Eddy Mitchell paie son tribut à ceux qui lui ont ouvert les yeux. "Il y a d'abord Olivier Massart de l'Ô de Vie à Juprelle, qui m'a appris la création en cuisine alors que jusque-là on ne m'avait appris que la gestion. Il y a également Sang Hoon Degeimbre pour qui j'ai travaillé près de trois ans. Pour moi, c'est un véritable génie qui est capable de faire d'une banale carotte un plat savoureux", conclut le reconnaissant disciple.

La Menuiserie, 12, Champagne, à 4950 Waimes. Tél. : 080 44 44 85. www.lamenuiserie.eu fermé le lundi toute la journée, le mardi et le samedi midi, ainsi que le dimanche soir.

>>> Lire aussi l'avis de Michel Verlinden sur La Menuiserie, à Waimes

En savoir plus sur:

Nos partenaires