Une culture de champignons japonais en plein coeur de Bruxelles

03/10/17 à 16:42 - Mise à jour à 16:41

La coopérative Le Champignon de Bruxelles vient d'ouvrir les portes d'une culture de champignons japonais en plein coeur de la capitale. La champignonnière présente la particularité de produire les champignons grâce à ... de la bière.

Une culture de champignons japonais en plein coeur de Bruxelles

© Getty Images/iStockphoto

Les champignons exotiques poussent en effet sur des drêches de brasserie, un résidu d'orge très peu exploité jusqu'à présent. Selon la coopérative, la méthode développée en partenariat avec la brasserie Cantillon présente l'avantage de "minimiser l'impact écologique des cultures tout en transformant un déchet en ressource". Elle permet de produire jusqu'à trois tonnes par mois de shiitakes, maitakes, et namekos.

Installée dans les caves de Cureghem, la champignonnière bénéficie de subsides régionaux et d'un financement de finance.brussels/groupe SRIB parce qu'elle participe au développement de l'économie sociale et de l'économie circulaire au sein de la Région. "Nous avons été séduits par le double objectif de la jeune entreprise bruxelloise, d'une part, rapprocher les champignons shiitake du consommateur bruxellois, et d'autre part, apporter une solution durable à la problématique de la gestion des déchets dans notre capitale, mais également par son activité génératrice d'emplois et son installation au coeur d'un quartier précarisé", explique Serge Vilain, président du Comité de Direction de finance.brussels./groupe SRIB.

Certificat biologique

Les champignons sont tous trois certifiés biologiques. "Nous cultivons des champignons hors du commun qui sont délicieux, mais également très nutritifs. Leur production locale permet de minimiser les intermédiaires et d'optimiser leur distribution afin de garantir une qualité maximale", déclare Thibault Fastenakels, cofondateur de l'entreprise.

Nos partenaires