15 marchés aux puces dans toute la Belgique

07/05/15 à 11:24 - Mise à jour à 28/05/15 à 16:33

Source: Le Vif

On commence par une innocente petite visite place du Jeu de Balle et, avant qu'on s'en rende compte, on est mordu par le virus du vintage. Le marché quotidien du coeur de Bruxelles est probablement le plus connu mais des marchés aux puces, on en trouve partout. Bric-à-brac, on t'aime !

15 marchés aux puces dans toute la Belgique

© Belga Image

Tous les jours, des conteneurs entiers de "vieux brols" sont déposés à la Place du Jeu de Balle, à Bruxelles. Des mobiliers complets achetés massivement arrivent ici sur des éventaires qui s'étalent en de longues lignes et remplissent la place. Des vieux manteaux de fourrure, des voitures d'enfant, des bandes dessinées et des disques de gramophone, des miroirs, des services de table et des verres, des pots de cuivre, des statues kitsch, des masques africains, d'anciennes lunettes, des appareils photo rétro... Qui cherche trouve. Et la question se répète tous les matins : que vais-je chiner aujourd'hui ?

Que ce soit de deuxième, troisième ou même quatrième main, il y a toujours plus d'amateurs. Nous sommes à la recherche de petits objets originaux qu'on ne trouve nulle part ailleurs. Cela s'explique d'ailleurs aisément : si l'on ne vous sert que du tout-venant dans des chaînes mondialisées et uniformisées, il devient difficile de s'affirmer en tant qu'individu.

Les générations précédentes étaient fières de leurs nouveaux vêtements et des objets qu'elles se procuraient. Le deuxième main signifiait la honte. Mais il est clair que l'image misérable que l'on se faisait des vieilles breloques des autres a disparu. Le bric-à-brac est devenu "vintage", le même nom que l'on utilise pour désigner un porto confectionné sur la base de raisins d'une excellente année. Le mot "vintage" signifie que les vieilles frusques sont tellement qualitatives qu'elles ont résisté à l'épreuve des ans. Le bric-à-brac d'autrefois a acquis une plus-value.

La chasse aux bonnes affaires

Tous les jours de la semaine, il y a foule sur la place du Jeu de Balle. " Le dimanche, les prix sont plus élevés. C'est en semaine que l'on peut réaliser de bonnes affaires, surtout quand on arrive à la clôture du marché", assure Tom qui travaille au centre de Bruxelles et aime venir fouiner pendant sa pause de midi. "Ce qui est encore là en fin de marché disparaît dans les conteneurs. Les commerçants sont donc heureux d'arriver encore à vendre quelque chose."

Place du Jeu de Balle, le célèbre marché aux puces des Marolles à Bruxelles

Place du Jeu de Balle, le célèbre marché aux puces des Marolles à Bruxelles © Jean-Paul Rémy

Karel se fait un sport de ne jamais dépenser plus de 5 euros à chaque visite- "ou 10 euros si je vois quelque chose que je veux vraiment avoir". Que trouve-t-il ? " Je me suis déjà constitué une belle collection de boutons de manchettes. Et je trouve ici des livres originaux que je ne trouverais pas dans des librairies traditionnelles. Pour 1 euro par livre, je passe un bon moment dans le train qui me ramène chez moi."

Julie est une jeune étudiante qui vient place du Jeu de Balle pour compléter sa garde-robe. "Je n'ai pas un gros budget vêtements mais j'aime être bien habillée. Je cherche donc, dans les échoppes du marché, des vêtements qui sortent du commun et qui correspondent à mon style. Cela m'oblige à remuer des tonnes de fringues mais, aujourd'hui, j'ai eu de la chance : j'ai trouvé un imperméable Burberry originel, un véritable classique parfaitement à ma taille. Pour 20 euros, une bouchée de pain par rapport à son prix en magasin, et exactement ce que je cherchais pour le printemps. Des copines me demandent si cela ne me dégoûte pas de porter ainsi les vêtements d'une autre mais je leur réponds que cela ne me pose aucun problème. Dans un magasin, on ne sait pas non plus qui a essayé un vêtement avant nous. Rien ne résiste à un bon lavage ou éventuellement à un passage à la teinturerie."

Remis à l'honneur

Quelques éventaires plus loin, Steven farfouille dans des bacs contenant des ornements en cristal. "Je possède un beau lustre ancien mais il lui manque un certain nombre de pièces. Celles que je vais trouver ici me permettront de remettre mon lustre en état. J'ai déjà découvert ici beaucoup d'articles pour mon appartement : de jolies petites armoires en acajou, un canapé Empire, de grands miroirs, quelques tableaux... Je viens régulièrement me balader ici. J'ai suivi une formation en antiquités chez Syntra pour en savoir plus. Cela permet de voir les choses d'un autre oeil. J'en sais à présent beaucoup plus en matière de verrerie, par exemple, et je reconnais mieux les poinçons sur l'argenterie."

Plus loin se trouve un couple qui semble sortir tout droit de l'entre-deux-guerres : elle est habillée de molières et de collants ornés d'une bande sombre sur la jambe, d'un chapeau vintage et d'un maquillage complet des années 1930. Lui porte un long pardessus et un chapeau. Ils s'attardent devant un cadre contenant des photos de famille de cette époque. Une photo noir/blanc du Roi Albert et de la Reine Elisabeth attire aussi leur attention : elle correspond exactement à leur époque de prédilection.

Tout le monde est à la recherche de l'un ou l'autre objet. On constate qu'il y a des modes : on cherche en ce moment beaucoup d'objets des années 70. Ils sont bien rangés et recueillent tous les suffrages des 20-30 ans. L'orange et le brun ont plus que jamais la cote. Ici et là apparaît même une photo de mariage des années 1980. Elle est aujourd'hui tout ce qu'il y a de plus kitsch mais il ne faudra plus attendre longtemps avant qu'elle soit de nouveau tendance. C'est ainsi que tout fonctionne, comme une boucle dans laquelle les objets anciens se réincarnent et vivent une nouvelle vie. Il suffira d'attendre un peu pour que tout ressurgisse et que les vieilleries redeviennent précieuses avec, cette fois, le poinçon de qualité d'une époque révolue.

Les puces en Belgique

5 en Wallonie

Waterloo

Ce marché aux puces du dimanche matin est - inter-nationalement - apprécié par les connaisseurs car on y trouve fréquemment d'authentiques trouvailles.

Parking du Carrefour, Waterloo

Liège

Le marché du dimanche de La Batte est un événement. C'est le plus grand et le plus ancien marché de Belgique, on y trouve de tout. Il faut un certain temps pour visiter ses 500 éventaires ! Heureusement, le marché est ouvert de 8 à 14 heures.

Quai de Maestricht 1, Liège

Mais si l'on parle de puces, c'est celui de Saint Pholien qui est la référence. Tous les vendredis de 6 à 14 heures.

Place Jehan-le-Bel, boulevardde la Constitution

Gosselies

En chasse à la brocante, ce week-end ? Le samedi, vous en trouverez à foison sur le parking d'Émaillerie. Le dimanche, direction la rue Tahon.

Parking d'Emaillerie et Rue Tahon, Gosselies (Charleroi)

Mons

Chaque dimanche matin de 8 à 14 heures, voici le moment de trouver ce qui vous fait envie au marché de brocante et d'antiquités.

Place du Béguinage et Place Simonet, Mons

Welkenraedt

Des meubles de tous calibres, des services, des vieux disques de phonographe, des vêtements : le dimanche, la place des Combattants est incroya-blement bigarrée. On peut aussi exploiter son propre stand en tant que vendeur : pour 2 euros le mètre courant, vous y vendrez vos propres objets entre 7 et 13 heures.

Place des Combattants, Welkenraedt

5 en Flandre

Tongres

Les véritables pros arrivent dès 6 heures du matin pour acheter les objets de valeur. Mais, si vous arrivez plus tard, vous aurez quand même l'occasion de faire, sur plus de 300 stands, votre choix d'antiquités et de brocante et ce jusqu'à 13 heures !

Leopoldwal, Veemarkt, Maastrichterstraat, Schiervelstraat et Clarissenstraat, Tongeren

Gand

Les vendredis, samedis et dimanches matins, vous pouvez fouiller et fureter à l'ombre de l'église Saint-Jacques. Vous trouverez aussi dans ce quartier de plaisantes boutiques.

Sint-Jacobs et Beverhoutplein, Gent

Hasselt

Le premier samedi d'avril marque le début des marchés à puces hebdomadaires de la place Colonel Dusart. Vous pouvez suivre sur la page Facebook Hasseltse Antiek, Brocante en Curiosa Markt les événements particuliers.

Kolonel Dusartplein, Hasselt

Anvers

Tous les vendredis de 9 à 13 heures, les amateurs d'antiquités et de brocante peuvent s'en donner à coeur joie au Marché du Vendredi (Vrijdagmarkt). Le samedi, c'est au Lijnwaadmarkt de 9 à 17 heures et, chaque dimanche, à la Sint-Jansvliet de 9 à 17 heures.

Vrijdagmarkt, Lijnwaadmarkt, Sint-Jansvliet, Antwerpen.

Malines

À la recherche de ce vieil objet vintage qui donnera sa touche finale à votre tenue ou votre maison ? Du 31 mai au 27 septembre, rendez-vous entre 11 et 17 heures au marché aux Bestiaux (Veemarkt).

Veemarkt, Mechelen

5 à Bruxelles

Bruxelles

Tout au long de l'année, le Marché aux Puces se tient dans les Marolles. Place du Jeu de Balles, on apporte tous les jours de nouvelles cargaisons de vieux objets. Ce sont les jeudis et les vendredis que l'on fait les meilleures affaires alors que, le week-end, on a plus de chances de trouver des articles plus rares.

Place du Jeu de Balles, Bruxelles

Anderlecht

Les samedis et dimanches de 6 à 13 heures, nous vous recommandons d'aller fureter au marché couvert des abattoirs.

Rue Ropsy-Chaudron, Anderlecht.

Bruxelles

Tous les premiers dimanches du mois, les Halles Saint-Géry regorgent d'objets vintage de tous formats et de toutes sortes.

Halles Saint-Géry, Bruxelles

Koekelberg

Voici un marché aux puces de qualité où les collectionneurs - des timbres-poste et monnaies à la verrerie et aux BD - découvriront des objets qui feront leur bonheur.

Place Simonis, Koekelberg

Auderghem

Tous les dimanches du mois entre 7 et 13 heures, n'hésitez pas à tenter votre chance au marché de la Grande Brocante, sous le viaduc Hermann-Debroux.

Viaduc Hermann-Debroux, Auderghem

Nos partenaires