Le hijab est plus qu'une tendance

06/06/16 à 14:46 - Mise à jour à 15:04

Source: Weekend

Du Liban à l'Egypte, en passant par le Pakistan et la Turquie, muslimgirl.com nous emmène dans l'histoire du hijab et rappelle que le voile n'est pas qu'un accessoire mode, mais bien un symbole religieux et politique.

Le hijab est plus qu'une tendance

Capture d'écran de la vidéo 100 years of hijab fashion du site muslimgirl.com © muslimgirl.com

On ne compte plus le nombre de vidéos "100 ans de beauté ..." qui fleurissent sur la toile depuis plusieurs mois. Il y a une semaine, le site muslimgirl.com publiait son propre clip, porteur, lui, d'un message : le hijab est plus qu'une mode. L'industrie fashion tente en effet de s'approprier le voile musulman et de le populariser. Uniqlo, H&M et plus récemment Dolce & Gabbana ont lancé des collections qui le mettent à l'honneur. Geste commercial pour certains, bonne initiative pour d'autres, la communauté musulmane est, elle aussi, partagée. Pour Amani Al-Khatahtbeh, fondatrice et éditrice en chef du site, ceux et celles qui font du hijab un objet de mode "négligent son histoire riche, ses nuances et son importance dans la recherche identitaire des femmes musulmanes".

Un symbole de la méfiance des femmes

Signe d'oppression ou de liberté ? Le débat sur le port du voile fait souvent la Une des journaux. Dans sa vidéo, le site muslimgirl.com penche pour la deuxième solution. "Pendant des générations, il a été un symbole puissant de la méfiances des femmes contre le regard masculin, le colonialisme et l'Islamophobie". Pourtant, nombreux sont ceux qui voient encore le voile comme un signe de soumission à l'autorité masculine. En réponse à cette généralisation et cette politisation, un mouvement a été créé, #MyHijabIsNotYour, mon hijab n'est pas le tiens, dont la vidéo est le premier élément. Celle-ci a d'ailleurs pour but de présenter le voile comme symbole d'émancipation et non pas comme un frein social.

La vidéo se promène de pays en pays selon les différentes crises politiques qui ont secoué les pays musulmans depuis plus de 100 ans. Elle veut, de cette façon, rappeler que les femmes étaient bien présentes et ont joué un rôle d'une façon ou d'une autre. Pourtant, le clip essuie tout de même quelques critiques sur les réseaux sociaux. La première remarque se fait au niveau géographique. Les internautes regrettent le manque de représentation subsaharienne. Ensuite, c'est le mannequin qui est attaqué, jugé trop clair de peau pour réellement représenter cette communauté.

En une minute, "100 years of hijab Fashion" arrive tout de même à démontrer que le hijab est personnel et témoigne d'une appartenance à une religion, une origine, dont certaines sont très fières. Le message est plus profond que dans la plupart des vidéos "100 ans de..." et veut mettre en évidence l'influence de l'histoire et de la politique sur un symbole religieux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires