Le Camino del Rey, sentier le plus dangereux du monde, réouvert au public (en images)

16/03/15 à 12:24 - Mise à jour à 12/07/16 à 11:42

Elle avait été annoncée en septembre dernier. La réouverture du Camino del Rey près de Malaga dans le sud de l'Espagne, a bien eu lieu le 15 mars, 23 ans après sa fermeture pour des raisons de sécurité.

Trois kilomètres à cent mètres d'altitude à flanc de falaise... Réputé pour être le sentier le plus dangereux au monde, le Camino del Rey (chemin du roi) se situe dans le sud de l'Espagne, près de la ville andalouse d'El Chorro. Large d'un mètre seulement, le sentier surplombe la rivière Guadalhorce. Il ne possédait jusqu'à récemment aucune rembarde de protection.

Ce sentier a été construit entre 1901 et 1904 pour les ouvriers qui travaillaient au barrage hydroélectrique de la rivière Guadalhorce. Baptisé Camino del Rey en l'honneur du roi Alphonse XIII qui le parcourut en 1921, le chemin s'est dégradé et est devenu extrêmement dangereux. En 1992, les autorités ont décidé de le fermer au public. Très abîmé, il était devenu extrêmement périlleux. À certains endroits, les plaques de béton avait tout à fait disparu et ne restaient que d'étroits supports métalliques.

Malgré le danger évident et les amendes infligées en cas de transgression de l'interdiction, des milliers de personnes prenaient le risque de s'aventurer sur le chemin. Depuis les années 2000, pour éviter les morts comme en 1999 et 2000, et dissuader les plus aventureux, la police surveillait si scrupuleusement ce chemin qu'il est devenu pratiquement impossible de l'emprunter.

En savoir plus sur:

Nos partenaires