Voici comment vivaient les Navajos dans l'Arizona des années 70 (en photos)

14/03/16 à 10:18 - Mise à jour à 11:09

En 1972, l'état américain a demandé au photographe Terry Eiler de visiter trois réserves indiennes dans l'Arizona. Ses photos montrent à quel point les Navajos, les Hopis et les Havasupai avaient du mal à vivre entre deux mondes.

L'Etat américain souhaitait se faire une idée des conditions de vie de plus d'un million d'habitants de territoires réservés aux Premières Nations. C'est dans le cadre du projet Documerica que le gouvernement a demandé au photographe Terry Eiler d'immortaliser la vie quotidienne des Navajos, des Hopis et des Havasupai dans trois réserves d'Arizona.

Les Premières Nations figurent toujours parmi les groupes plus pauvres de la société américaine. À l'époque du Far West, on les a expulsés de leur habitat originel pour les installer dans des réserves avec lesquelles généralement ils n'entretenaient aucun lien historique et où le sol était souvent aride et de très mauvaise qualité.

Dans les années septante, beaucoup d'Américains ignoraient tout du mode de vie de ces Premières nations: la pauvreté, le chômage, l'alcoolisme, le manque de dispositions sociales et la drogue. Ces photos montrent à quel point les habitants avaient du mal à concilier deux mondes : d'une part, l'Amérique moderne et son cortège d'usines, de voitures et de télévisions avaient envahi les réserves, mais d'autre part les habitants restaient attachés à leur mode de vie traditionnel.

Eiler a également visité le village de Supai au fond du Grand Canyon accessible uniquement par hélicoptère ou par un sentier de 15 kilomètres.

Source : Mashable

En savoir plus sur:

Nos partenaires