Pourquoi un tel buzz?
...

Pourquoi un tel buzz?Si vous ne jurez que par Yuka, Clean Beauty ou d'autres applis de décryptage de listes INCI (NDLR: pour International Nomenclature of Cosmetic Ingredients), vous avez appris à la reconnaître sous l'appellation scientifique d'acide L-ascorbique. Ingrédient fétiche des dermatologues et des médecins esthétiques, la vitamine C, bien que difficile à stabiliser dans un produit cosmétique, est aujourd'hui disponible à tous les prix dans tous les réseaux de distribution, de la pharmacie au discounter en passant par les acteurs uniquement présents en ligne. Toutes ces marques se livrent une véritable guerre des concentrations, le spécialiste belge des cosméceutiques Celestetic affichant même dans la composition de son dernier sérum un taux record de 30%, soit l'équivalent du pouvoir antioxydant de 3000 oranges... L'arrivée cette année sur le marché belge de l'Américain SkinCeuticals, pionnier d'un usage topique quotidien de la vitamine C, risque de doper plus encore la popularité de cet actif miracle. Ses promesses? "Seul l'usage topique a un effet démontré sur la peau, insiste le docteur Samira Baharlou, chef de clinique en dermatologie, à l'UZ Brussel. L'acide L-ascorbique est la forme la plus active de la vitamine C, c'est elle qui est capable de pénétrer dans la peau. Ses propriétés sont multiples: elle joue un rôle préventif en protégeant des radicaux libres, des UV, des infrarouges et de la pollution. Mais elle a aussi un pouvoir correcteur notamment sur la texture et sur l'apparence. A condition d'être utilisée sur le long terme et de manière régulière." Comptez plusieurs mois tout de même avant d'observer un estompement des marqueurs de l'âge que sont les ridules et les taches pigmentaires. Mieux vaut donc l'intégrer au plus tôt dans sa routine quotidienne. Sous quelle forme l'utiliser? "La vitamine C est un actif très instable, confirme Emmanuelle Servais, directrice depuis vingt-cinq ans du réseau de pharmacies Servais. Il est donc préférable de privilégier les petits contenants qui s'utilisent en quelques jours, voire les ampoules quotidiennes. De plus en plus de marques proposent aussi d'ajouter chez soi la vitamine C au dernier moment afin d'en garantir l'activité. Une texture sérum pénétrera aussi plus profondément dans le derme et peut accueillir des concentrations plus importantes." Si un taux minimum de 5% est nécessaire pour observer des effets, nul besoin d'augmenter ce pourcentage à tout prix. Au-delà de 15%, les améliorations seraient à peine notables. "Un sérum à la vitamine C s'utilisera deux fois par jour en complément d'une hygiène de base - démaquillage, nettoyage, exfoliation régulière... - et d'une bonne hydratation, poursuit Samira Baharlou. En été, lorsque la peau est très exposée, un tel sérum permettra de corriger les dégâts causés par les UV, même si l'on applique évidemment une protection solaire." Quid des peaux sensibles?Tout actif peut s'avérer irritant. Il est donc conseillé d'habituer sa peau progressivement. "Idéalement en commençant par une seule application quotidienne d'une formule à 5% afin d'observer les éventuelles réactions cutanées, détaille Samira Baharlou. A chacun de trouver le juste équilibre entre résultats souhaités et effets secondaires indésirables. N'hésitez pas non plus à essayer un autre produit, le choix est large. Il n'est d'ailleurs pas recommandé d'être fidèle à la même routine de soin toute sa vie." Qu'a-t-elle de plus que les autres antioxydants?"C'est l'antioxydant le plus connu du grand public, ses bienfaits contre le rhume et la fatigue de l'hiver ne sont plus à démontrer", reconnaît Emmanuelle Servais. "Nous avons grandi avec l'image de la vitamine C, un produit dans lequel nous avons confiance, renchérit Samira Baharlou. Si vous savez comment le stabiliser, c'est l'un des antioxydants les plus simples à utiliser en cosmétique. Son succès est aussi d'ordre psychologique. Il existe un tas d'autres antioxydants efficaces, mais ils ne bénéficient pas de la même aura! On peut aussi les combiner. En appliquer un le jour et l'autre le soir. Superposés, ils agissent en synergie. Evitez par contre les crèmes fourre-tout: il est préférable de composer son menu de soins en fonction de ses besoins ciblés."