À la regarder, sûre d'elle, arpenter cet amphi de fac de lettres, jupe crayon, talons hauts et chignon serré porté fier, elle fait incontestablement plus envie que pitié. Pourtant, ce que Claire voit dans son miroir, c'est "une femme aux paupières un peu lourdes et au teint qui se fane". A 50 ans, celle qui décrypte avec ses étudiants les écrits de Choderlos de Laclos voudrait qu'on la "trouve encore jeune, jolie, qu'on s'occupe d'elle, qu'on la berce même d'illusions". Au point de devenir Clara et de s'inventer un autre âge, un autre corps, une tout autre vie sur les réseaux sociaux pour mieux se lancer dans une dangereuse liaison épistolaire des temps modernes.
...