Le gel hydroalcoolique

Qui aurait misé sur le duo masque - gel hydroalcoolique comme combo star de 2020 ? Pas grand monde. Pourtant, ce titre leur est incontestable. Si les masques buccaux se sont vu décliner sur tous les tons par de nombreuses marques de prêt à porter - certaines marques de maroquinerie à l'instar de Marie Mertens ont même créer des étuis pour masques -, les marques de cosmétiques se sont aussi lancées dans le marché du gel hydroalcoolique. Un marché à sasir , parce que son usage est entré dans les habitudes par nécessité, et risque de s'y pérenniser - à titre préventif ou "désanxiogène". Ainsi Aésop, Susanne Kaufmann, l'Occitane, et de nombreuses marques bien aimées des consommateurs ont lancé leur propre produit.

Le Vogue français consacrant même récemment un petit article à ces nouveautés chics pour les mimines. La marque Mercy Handy personnalisant même ce gel selon le signe astrologique, et devenu un véritable phénomène sur TikTok.

@mercihandy_off

Répondre à @ginny...gym Défi relevé ?? Propose-nous de nouveaux challenges ! ##mercihandy ##challenge ##fun ##defis ##mercihandy ##love

? original sound - florence by mills

Les applications de bien-être

Happy N'Good, Recettes Beauté Maison, Skin360, TroveSkin, Wellness Coach MyHealth, Headspace... les applis bien-être, beauté, méditations, nutrition, suivi de sommeil, sont en plein boom. Refuges en temps de crise, elles ont explosées au cours des confinements successifs, offrant expertises, expériences virtuelles et discipline aux adeptes en quête de bien-être et d'équilibre malgré le chaos relatif du monde extérieur. A titre d'exmple de ce succès, en octobre, les visites sur le portail en ligne WeightWatchers auraient fait un bond de 70 % aux Etats-Unis.

., Getty Images
. © Getty Images

La désintox numérique

Depuis quelques années, cycliquement, le concept de détox numérique revient sur le devant de la scène. L'effet croisé de l'anxiété induite par la pandémie et le succès du documentaire de Social Dilemma sur Netflix, pourrait même conduire les Millennials et la Génération Z à s'y adonner. Se désintoxiquer ou revenir à une pratique digitale plus raisonnée, telles semblent être les vélléités pour 2021."Le Covid-19 a incité les gens à se fier aux médias sociaux, mais cela a exacerbé et accéléré leur anxiété" selon Ben Bennett, fondateur de l'incubateur de beauté et de la plateforme d'investissement The Center. Ce dernier de prédire que si un vaccin devient largement disponible et rend les voyages plus accessibles, les jeunes consommateurs pourraient s'orienter vers les retraites de bien-être de la vieille école. "Je pense que nous assisterons à une vague de retraites et d'expériences, destinées à s'adresser aux jeunes et à les aider à se séparer et à revoir leur point de vue sur les médias sociaux".

Le bien-être à la maison

Carence de voyage et obsession de l'hygiène et de la propreté font que la purification de la maison devient un véritable centre d'intérêt, voire une véritable préoccupation. Adopter une approche plus holistique devrait s'inscrire dans les objectifs des consommateurs en 2021: purifier l'air, parfumer en accord avec une humeur, ou bien encore propager un sentiment de bien-être grâce au parfum. Selon The NPD Group, aux Etats-Unis, les ventes de parfums d'ambiance ont augmenté de 21 % au troisième trimestre. Le bureau de tendances parisien Nelly Rodi remarquait aussi il y a quelques semaine le succès grandissant des bougies parfumées, une tendance si elle n'est pas nouvelle, est en forte croissance. Entre sacralisation de l'espace et outil de soutien pour quête spirituelle.

Le facteur accessibilité

Le retour dans les salles de sport ou aux cours de fitness en 2021 semble encore remis en question. Ce facteur associé à la généralisation du télétravail a dopé les plateformes fitness, rendu dès lors plus abordable que les cours présentiels. Au Etats-Unis, la professeur star Taryn Toomey a lancé la version virtuelle de son offre The Class, avec un tel succès que The Class a modifié son modèle commercial pour se concentrer principalement sur son offre virtuelle. En outre, plus va le confinement, plus les consommateurs s'habituent à payer moins cher leur expérience du fitness.

(Source WWD)

Qui aurait misé sur le duo masque - gel hydroalcoolique comme combo star de 2020 ? Pas grand monde. Pourtant, ce titre leur est incontestable. Si les masques buccaux se sont vu décliner sur tous les tons par de nombreuses marques de prêt à porter - certaines marques de maroquinerie à l'instar de Marie Mertens ont même créer des étuis pour masques -, les marques de cosmétiques se sont aussi lancées dans le marché du gel hydroalcoolique. Un marché à sasir , parce que son usage est entré dans les habitudes par nécessité, et risque de s'y pérenniser - à titre préventif ou "désanxiogène". Ainsi Aésop, Susanne Kaufmann, l'Occitane, et de nombreuses marques bien aimées des consommateurs ont lancé leur propre produit. Le Vogue français consacrant même récemment un petit article à ces nouveautés chics pour les mimines. La marque Mercy Handy personnalisant même ce gel selon le signe astrologique, et devenu un véritable phénomène sur TikTok. Happy N'Good, Recettes Beauté Maison, Skin360, TroveSkin, Wellness Coach MyHealth, Headspace... les applis bien-être, beauté, méditations, nutrition, suivi de sommeil, sont en plein boom. Refuges en temps de crise, elles ont explosées au cours des confinements successifs, offrant expertises, expériences virtuelles et discipline aux adeptes en quête de bien-être et d'équilibre malgré le chaos relatif du monde extérieur. A titre d'exmple de ce succès, en octobre, les visites sur le portail en ligne WeightWatchers auraient fait un bond de 70 % aux Etats-Unis. Depuis quelques années, cycliquement, le concept de détox numérique revient sur le devant de la scène. L'effet croisé de l'anxiété induite par la pandémie et le succès du documentaire de Social Dilemma sur Netflix, pourrait même conduire les Millennials et la Génération Z à s'y adonner. Se désintoxiquer ou revenir à une pratique digitale plus raisonnée, telles semblent être les vélléités pour 2021."Le Covid-19 a incité les gens à se fier aux médias sociaux, mais cela a exacerbé et accéléré leur anxiété" selon Ben Bennett, fondateur de l'incubateur de beauté et de la plateforme d'investissement The Center. Ce dernier de prédire que si un vaccin devient largement disponible et rend les voyages plus accessibles, les jeunes consommateurs pourraient s'orienter vers les retraites de bien-être de la vieille école. "Je pense que nous assisterons à une vague de retraites et d'expériences, destinées à s'adresser aux jeunes et à les aider à se séparer et à revoir leur point de vue sur les médias sociaux". Carence de voyage et obsession de l'hygiène et de la propreté font que la purification de la maison devient un véritable centre d'intérêt, voire une véritable préoccupation. Adopter une approche plus holistique devrait s'inscrire dans les objectifs des consommateurs en 2021: purifier l'air, parfumer en accord avec une humeur, ou bien encore propager un sentiment de bien-être grâce au parfum. Selon The NPD Group, aux Etats-Unis, les ventes de parfums d'ambiance ont augmenté de 21 % au troisième trimestre. Le bureau de tendances parisien Nelly Rodi remarquait aussi il y a quelques semaine le succès grandissant des bougies parfumées, une tendance si elle n'est pas nouvelle, est en forte croissance. Entre sacralisation de l'espace et outil de soutien pour quête spirituelle.Le retour dans les salles de sport ou aux cours de fitness en 2021 semble encore remis en question. Ce facteur associé à la généralisation du télétravail a dopé les plateformes fitness, rendu dès lors plus abordable que les cours présentiels. Au Etats-Unis, la professeur star Taryn Toomey a lancé la version virtuelle de son offre The Class, avec un tel succès que The Class a modifié son modèle commercial pour se concentrer principalement sur son offre virtuelle. En outre, plus va le confinement, plus les consommateurs s'habituent à payer moins cher leur expérience du fitness. (Source WWD)