La championne olympique Kim Gevaert n'imagine pas une seule seconde aller courir sans prendre le temps de s'échauffer avant sa session et de s'étirer par la suite. L'ex-sprinteuse qui s'astreint à deux séances de running fixes de 5-6 kilomètres par semaine, en toute saison, et par tous les temps, "comme quand elle allait à l'entraînement quand elle était athlète professionnelle", conseille de s'échauffer avant de commencer son run en marchant ou en courant calmement, en mettant doucement son corps en mouvement, en veillant à bien faire bouger ses poignets, ses chevilles, sans oublier de mettre en mouvement l'entièreté de son tronc,... "Nous oublions souvent les muscles abdominaux et dorsaux, alors qu'ils sont très importants pour maintenir une bonne posture pendant la course", explique Kim Gevaert. "Cela évite de se blesser", prévient-elle.

Outre la préparation du physique, le mental est aussi très important. " Je prends toujours un moment un peu méditatif avant de m'élancer, pour me recentrer sur mon corps et mon esprit. J'adore aller courir seule en Forêt de Soignes, je me sens bien être entourée de la nature", nous explique Kim Gevaert.

Peur de courir en solo

Kim déclare ne pas souvent se sentir en insécurité quand elle court seule - toujours en journée, jamais le soir - dans les bois. Cependant, certaines femmes ne se sentent parfois pas à l'aise quand elles courent en solo dans la nature, ou ne vont tout simplement pas courir, car elles sont stressées, constate la marque Garmin, spécialisée en système de navigation GPS et en montres de sport.

C'est ici que Laurence Rase, ancienne championne de Taekwondo, vient mettre son grain de sel, en proposant son expertise en techniques d'autodéfense pour une session de running plus sereine, librement et sans crainte, au cas où un quelconque souci serait rencontré en chemin. Les deux championnes ont collaboré avec Garmin pour distiller ensemble quelques conseils dans ce domaine via une série de capsules vidéos (voir ci-dessous).

GETTY
© GETTY

"Les femmes pensent souvent qu'elles ne sont pas assez fortes pour se défendre. Mais avec un peu de technique, elles peuvent être très efficaces ! Kim et moi avons fait en sorte que les exercices de "combat warm-up" soient réalisables par tout un chacun. Ils ne sont pas difficiles, vous n'avez pas besoin d'utiliser beaucoup de force, vous pouvez les faire rapidement et si jamais vous devez les utiliser, ils seront sans aucun doute efficaces. En tant que femme, vous êtes toujours sur vos gardes, et savoir que vous pouvez faire quelque chose - en cas de besoin - vous donne une tranquillité d'esprit et une confiance en soi supplémentaires", confie Laurence Rase.

Son premier conseil pour se défendre efficacement est de suivre son instinct. "Si vous vous sentez soudainement en danger ou mal à l'aise : ne restez pas là, appelez à l'aide et trouvez un endroit plus fréquenté. ", avance-t-elle.

Elle recommande également d'agir vite. " Ne traînez pas : si vous vous trouvez dans une situation où vous devez vous défendre : réalisez vos mouvements de défense et fuyez ! Partez le plus rapidement possible de l'endroit où vous vous trouvez."

Elle poursuit : " Si vous avez de vrais problèmes, restez calme, respirez et expirez profondément." La force n'est pas la chose la plus importante. Une bonne technique est tout aussi importante, conclut la sportive.

Les deux ex-athlètes proposent dans ces vidéos réalisées à l'initiative de la marque Garmin des exercices d'échauffement qui préparent à la fois le corps et l'esprit à la course à pied, en mêlant quelques techniques simples mais efficaces de self-defense (à n'utiliser qu'en cas de réel danger bien sûr):

En cas d'attaque par derrière:

En cas d'attaque frontale:

En cas d'attaque sur le côté:

La championne olympique Kim Gevaert n'imagine pas une seule seconde aller courir sans prendre le temps de s'échauffer avant sa session et de s'étirer par la suite. L'ex-sprinteuse qui s'astreint à deux séances de running fixes de 5-6 kilomètres par semaine, en toute saison, et par tous les temps, "comme quand elle allait à l'entraînement quand elle était athlète professionnelle", conseille de s'échauffer avant de commencer son run en marchant ou en courant calmement, en mettant doucement son corps en mouvement, en veillant à bien faire bouger ses poignets, ses chevilles, sans oublier de mettre en mouvement l'entièreté de son tronc,... "Nous oublions souvent les muscles abdominaux et dorsaux, alors qu'ils sont très importants pour maintenir une bonne posture pendant la course", explique Kim Gevaert. "Cela évite de se blesser", prévient-elle. Outre la préparation du physique, le mental est aussi très important. " Je prends toujours un moment un peu méditatif avant de m'élancer, pour me recentrer sur mon corps et mon esprit. J'adore aller courir seule en Forêt de Soignes, je me sens bien être entourée de la nature", nous explique Kim Gevaert. Kim déclare ne pas souvent se sentir en insécurité quand elle court seule - toujours en journée, jamais le soir - dans les bois. Cependant, certaines femmes ne se sentent parfois pas à l'aise quand elles courent en solo dans la nature, ou ne vont tout simplement pas courir, car elles sont stressées, constate la marque Garmin, spécialisée en système de navigation GPS et en montres de sport. C'est ici que Laurence Rase, ancienne championne de Taekwondo, vient mettre son grain de sel, en proposant son expertise en techniques d'autodéfense pour une session de running plus sereine, librement et sans crainte, au cas où un quelconque souci serait rencontré en chemin. Les deux championnes ont collaboré avec Garmin pour distiller ensemble quelques conseils dans ce domaine via une série de capsules vidéos (voir ci-dessous). "Les femmes pensent souvent qu'elles ne sont pas assez fortes pour se défendre. Mais avec un peu de technique, elles peuvent être très efficaces ! Kim et moi avons fait en sorte que les exercices de "combat warm-up" soient réalisables par tout un chacun. Ils ne sont pas difficiles, vous n'avez pas besoin d'utiliser beaucoup de force, vous pouvez les faire rapidement et si jamais vous devez les utiliser, ils seront sans aucun doute efficaces. En tant que femme, vous êtes toujours sur vos gardes, et savoir que vous pouvez faire quelque chose - en cas de besoin - vous donne une tranquillité d'esprit et une confiance en soi supplémentaires", confie Laurence Rase. Son premier conseil pour se défendre efficacement est de suivre son instinct. "Si vous vous sentez soudainement en danger ou mal à l'aise : ne restez pas là, appelez à l'aide et trouvez un endroit plus fréquenté. ", avance-t-elle. Elle recommande également d'agir vite. " Ne traînez pas : si vous vous trouvez dans une situation où vous devez vous défendre : réalisez vos mouvements de défense et fuyez ! Partez le plus rapidement possible de l'endroit où vous vous trouvez."Elle poursuit : " Si vous avez de vrais problèmes, restez calme, respirez et expirez profondément." La force n'est pas la chose la plus importante. Une bonne technique est tout aussi importante, conclut la sportive. En cas d'attaque par derrière:En cas d'attaque frontale:En cas d'attaque sur le côté: