"Je souffrais d'inflammation chronique, de fatigue, de migraines, j'avais des douleurs aux articulations et je passais deux heures par semaine chez le médecin", témoigne Virginie Timmermans, qui, suite à une formation, a découvert la notion de profil alimentaire et a adapté son alimentation à celui-ci. Une découverte comme une révélation pour la jeune femme : en modifiant son assiette, tous ses problèmes ont disparu. Elle a écrit un livre sur le sujet, Comment le profilage alimentaire a changé ma vie, afin de populariser ce concept. Aujourd'hui, Virginie Timmermans propose elle aussi, via son entreprise Wheshfood, des analyses de profils, des conférences et des retraites. Le concept est simple: si nous mangeons selon notre profil, nous optimisons notre santé. Concrètement? Bonne digestion, meilleur sommeil, belle peau, concentration optimale, performances physiques.

Une belge à l'origine du concept

A l'origine de cette idée de profilage alimentaire, on retrouve Taty Lauwers, une conférencière belge, autrice de nombreux ouvrages sur l'alimentation et le burn-out. Confrontée à l'annonce d'une rechute d'un cancer du colon, elle s'est penchée sur les bienfaits de l'alimentation pour réagir face à ce diagnostic. A la base de sa démarche, une interrogation: pourquoi le végétarisme convient-il à certaines personnes, alors que d'autres sont plus réceptives aux régimes hyperprotéinés, ou se satisfont d'une alimentation crudivore? C'est ainsi qu'est apparu le concept de profil alimentaire spécifique.

Pour développer son concept de manière optimale, Taty Lauwers a regroupé plusieurs approches - médecine ayurvédique, alimentation selon le groupe sanguin, type métabolique, diathèse... - afin d'établir, selon elle, l'alimentation la mieux adaptée à chacun. "L'audit alimentaire est basé sur deux questionnaires. Le premier analyse le métabolisme profond. C'est le profil depuis la naissance, qui ne change pas. Le second concerne le profil métabolique actuel, qui met à jour les déséquilibres de l'organisme, comme les problèmes de thyroïde, de flore intestinale ou certaines carences", nous explique Virginie Timmermans. Tout un procédé qu'elle détaille dans son bouquin et lors de ses séances...

Par Justine Gabrielli

En pratique

Virginie Timmermans propose de répondre à un questionnaire puis de tenir son journal alimentaire pendant une semaine. Sur cette base, elle analyse les résultats et envoie un rapport avec l'assiette alimentaire la plus adaptée au profil de la personne sur le long terme. Les autodidactes peuvent également télécharger les livrets sur le site de Taty Lauwers. "Ceci donne une idée approximative du plan alimentaire, mais ne remplace pas les conseils spécifiques d'un spécialiste, met toutefois en garde Virginie. Avec un spécialiste, les recommandations seront plus adaptées et singulières."

Trois recettes proposées par Virginie Timmermans

DAHL AUX LENTILLES, PATATE DOUCE ET COCO

Sans lactose . Sans gluten . Veggie

Ingrédients (pour 4 personnes)

2 grosses carottes

1 gros oignon jaune

2 patates douces

1 citron jaune

100 ml de coulis de tomate

1 gousse d'ail

1 tronçon d'environ 2 cm de gingembre frais

2 càc de curry

1 càc de paprika

2 càc de bouillon de légumes en poudre

750 ml de lait de coco

250 g de lentilles corail

250 g de riz basmati

2 càs d'huile d'olive

Sel et poivre

Préparation

Faites tremper les lentilles pendant 12 heures, puis rincez-les bien.

Faites tremper le riz pendant 12 heures, puis rincez-le bien.

Pelez les oignons et l'ail. Coupez les oignons en lamelles et les patates douces en dés. À l'aide d'un économe, faites des lamelles de carottes. Hachez l'ail et le gingembre.

Dans l'huile d'olive, faites revenir les oignons, l'ail, le gingembre et les épices (sauf le sel et le poivre), en remuant régulièrement.

Ajoutez les carottes, les patates douces, les lentilles, le coulis de tomate et le lait de coco. Remuez entre chaque ajout. Couvrez et laissez mijoter environ 30 minutes.

Faites cuire le riz : déposez-le dans une casserole avec 2 fois son volume d'eau salée. Portez à ébullition, puis baissez sur feu moyen et laissez cuire, en rémuant régulièrement, jusqu'à ce que le riz ait la consistance souhaitée.

Dans le dahl, ajoutez le jus d'oe citron, poivrez et salez selon vos goûts. Servez une portion de riz avec le dahl bien chaud, saupoudrez de noix de cajou concassées et de persil plat ciselé.

EASY PEASY BANANA COOKIE

Sans lactose . Sans gluten . Veggie

Ingrédients (pour 12 cookies)

2 bananes

100 g de flocons d'avoine

Préparation

Préchauffez votre four à 180 °C.

Écrasez les bananes (choisissez-les bien mûres pour qu'elles aientun goût plus sucré).

Ajoutez les flocons d'avoine, mélangez et laissez reposerpendant 10 minutes.

Formez 12 cookies et disposez-les sur la grille de votre fourrecouverte de papier sulfurisé.

Enfournez pendant 15 minutes.

Astuce

Selon vos goûts, vous pouvez ajouter les ingrédients suivants à la

pâte avant de former les cookies :

des pépites de chocolat noir

des oléagineux hachés (noix de pécan, noisettes, amandes,graines de tournesol ou de courge, etc.)

des raisins secs

VELOUTÉ DE POIREAUX

Sans gluten . Veggie

Ingrédients (pour 4 personnes)

2 poireaux

2 petites pommes de terre

1 gros oignon

1 à 2 càs de bouillon de légumes en poudre bio

Sel

Crème fraîche (si possible au lait cru)

Graines de courge et de tournesol

Persil

Huile d'olive

Préparation

Épluchez, coupez et faites suer l'oignon haché dans une casserole avec un peu d'huile.

Épluchez et coupez les pommes de terre.

Coupez les poireaux en deux dans le sens de la longueur, rincez-les bien (en séparant les différentes couches) et détaillez-les.

Ajoutez les morceaux de pommes de terre et de poireaux dans la casserole.

Couvrez les légumes d'eau, salez et portez à ébullition.

Pendant ce temps, mettez une belle poignée de graines de courge et une belle poignée de graines de tournesol dans une poêle sur feu fort (sans huile). Mélangez avec une cuillère en bois jusqu'à ce que les graines soient bien dorées.

Lorsque les légumes sont tendres, coupez le feu, mixez, assaisonnez et servez dans des bols ou assiettes creuses.

Pour la décoration : versez un trait de crème fraîche, parsemez de graines et ajoutez un peu de persil haché.

Astuces

Si vous êtes intolérants au lactose, remplacez la crème fraîche par de la crème végétale (noix de cajou, amande, coco, etc.) ou ne mettez pas de crème.

Pour une recette encore plus saine et délicieuse, remplacez le bouillon en poudre et l'eau par du bouillon de poule fait maison (recette voir p. 182).

"Je souffrais d'inflammation chronique, de fatigue, de migraines, j'avais des douleurs aux articulations et je passais deux heures par semaine chez le médecin", témoigne Virginie Timmermans, qui, suite à une formation, a découvert la notion de profil alimentaire et a adapté son alimentation à celui-ci. Une découverte comme une révélation pour la jeune femme : en modifiant son assiette, tous ses problèmes ont disparu. Elle a écrit un livre sur le sujet, Comment le profilage alimentaire a changé ma vie, afin de populariser ce concept. Aujourd'hui, Virginie Timmermans propose elle aussi, via son entreprise Wheshfood, des analyses de profils, des conférences et des retraites. Le concept est simple: si nous mangeons selon notre profil, nous optimisons notre santé. Concrètement? Bonne digestion, meilleur sommeil, belle peau, concentration optimale, performances physiques. A l'origine de cette idée de profilage alimentaire, on retrouve Taty Lauwers, une conférencière belge, autrice de nombreux ouvrages sur l'alimentation et le burn-out. Confrontée à l'annonce d'une rechute d'un cancer du colon, elle s'est penchée sur les bienfaits de l'alimentation pour réagir face à ce diagnostic. A la base de sa démarche, une interrogation: pourquoi le végétarisme convient-il à certaines personnes, alors que d'autres sont plus réceptives aux régimes hyperprotéinés, ou se satisfont d'une alimentation crudivore? C'est ainsi qu'est apparu le concept de profil alimentaire spécifique.Pour développer son concept de manière optimale, Taty Lauwers a regroupé plusieurs approches - médecine ayurvédique, alimentation selon le groupe sanguin, type métabolique, diathèse... - afin d'établir, selon elle, l'alimentation la mieux adaptée à chacun. "L'audit alimentaire est basé sur deux questionnaires. Le premier analyse le métabolisme profond. C'est le profil depuis la naissance, qui ne change pas. Le second concerne le profil métabolique actuel, qui met à jour les déséquilibres de l'organisme, comme les problèmes de thyroïde, de flore intestinale ou certaines carences", nous explique Virginie Timmermans. Tout un procédé qu'elle détaille dans son bouquin et lors de ses séances... Par Justine Gabrielli