Au total, 3.770 Belges, issus de catégories géographiques et sociales représentatives, ont participé à l'enquête. Le bonheur a été analysé sur base de l'échelle Cantrill, une échelle de valeur qui mesure la satisfaction générale du sondé envers la vie.

Le Belge réalise un score moyen de 6,55 sur 10 sur le plan de la satisfaction à l'égard de sa vie. Les relations sociales (8,9%), la santé (7,5%) et la situation financière (6,5%) ont le plus grand impact sur son bonheur.

Les relations avec le partenaire, l'activité principale lors de la vie quotidienne et les conditions de vie jouent aussi un rôle non négligeable. Le bien-être social est aussi le facteur le plus important pour la santé des Belges.

Le Belge est en général satisfait de sa santé (6,8 sur 10) même s'il y a des différences entre les plus jeunes et les aînés. La situation financière a aussi un rôle majeur puisque les gens satisfaits de leurs moyens ont 22% de risques en moins d'être malheureux.