À partir de quand peut-on se préparer à ce changement d'heure ?

Idéalement déjà une semaine avant : essayez d'avancer, petit à petit, votre heure de coucher par rapport à votre routine habituelle. Commencez par un quart d'heure et allongez ce temps progressivement jusqu'au jour J. De cette manière, vous vous constituerez une petite réserve. Surtout ne faites pas une grasse matinée le d...

Idéalement déjà une semaine avant : essayez d'avancer, petit à petit, votre heure de coucher par rapport à votre routine habituelle. Commencez par un quart d'heure et allongez ce temps progressivement jusqu'au jour J. De cette manière, vous vous constituerez une petite réserve. Surtout ne faites pas une grasse matinée le dimanche ! Vous risquez de vous décaler encore plus par rapport à votre future heure de lever. En prime, vous aurez du mal à vous endormir cette nuit-là et vous vous réveillerez fatigué le lundi. Comment se décider à aller plus tôt au lit? Plus que jamais, je recommande de se créer une sorte de routine, un peu à la manière de celle des enfants que l'on met au lit. C'est comme un entraînement finalement. Mais destiné à notre cerveau. Une façon de lui dire : " Voilà, je suis fatigué, je me prépare à aller dormir. " Plus on le répète, plus cela devient facile. Pensez à faire de votre chambre une sorte de sanctuaire du sommeil. L'aromathérapie peut vous y aider. Vous allez ainsi conditionner votre corps.Bannissez toute source de lumière bleue - cela veut dire les portables, les ordinateurs, les tablettes... - qui maintiendrait votre cerveau en alerte. Au moins une heure et demie avant d'aller vous coucher ! Prenez alors un bain ou une douche chaude - mais pas plus tard ! - pour faire baisser votre température corporelle. Ensuite, lisez, massez-vous, faites une tâche simple et répétitive comme vider le lave-vaisselle ou ranger vos chaussettes. Mieux encore : méditez ! Des études réalisées sur les moines au Tibet démontrent que la méditation régulière équivaut à du temps de sommeil.