Si vous cherchez à vous occuper pendant cette période de confinement, ce n'est certainement pas le moment de vous mettre du vernis sur les ongles, encore moins de vous lancer dans une pause maison d'ongles en gel. Comme nous la rappelle la dermatologue Hélène Binet, "un des premiers indicateurs de détresse respiratoire, ce sont les ongles qui bleuissent. De même, si vous êtes hospitalisé et que l'on doit mesurer la saturation en oxygène dans le sang, cela se fait par l'intermédiaire d'un capteur que l'on place le plus souvent sur le bout du doigt. Le vernis sur l'ongle est susceptible de perturber la mesure". S'il peut être relativement facile d'éliminer un vernis traditionnel avec un dissolvant, il n'en va pas de même des versions dites "semi-permanentes" voire même des ongles en gel collés sur l'ongle original.

La recette d'une bonne détox maison

C'est donc le moment rêvé pour offrir à vos ongles une détox en bonne et due forme. En préparant par exemple un bain d'huiles pour les renforcer et assouplir les cuticules soumises à rude épreuve aussi par l'usage desséchant du gel hydroalcoolique. "C'est une mélange simple que vous pouvez facilement préparer vous-même, détaille Rachel Dipinto, fondatrice du centre de beauté Rachel Essentielle. Dans un flacon de 15 ml ajoutez successivement les ingrédients suivants : 5 ml d'huile de ricin (elle lisse les ongles striés, évite leurs dédoublement), 10 ml d'huile d'olive (elle nourrit les ongles en profondeur ) et 5 gouttes d'huile essentielle de citron (c'est un anti bactérien qui rend l'ongle sain et éclatant). Secouez énergiquement et c'est prêt".

Il ne vous reste plus qu'à masser régulièrement vos ongles et cuticules avec ce produit. Pensez aussi à les garder courts pour une meilleure hygiène des mains, plus que jamais essentielle en ce moment.

Si vous cherchez à vous occuper pendant cette période de confinement, ce n'est certainement pas le moment de vous mettre du vernis sur les ongles, encore moins de vous lancer dans une pause maison d'ongles en gel. Comme nous la rappelle la dermatologue Hélène Binet, "un des premiers indicateurs de détresse respiratoire, ce sont les ongles qui bleuissent. De même, si vous êtes hospitalisé et que l'on doit mesurer la saturation en oxygène dans le sang, cela se fait par l'intermédiaire d'un capteur que l'on place le plus souvent sur le bout du doigt. Le vernis sur l'ongle est susceptible de perturber la mesure". S'il peut être relativement facile d'éliminer un vernis traditionnel avec un dissolvant, il n'en va pas de même des versions dites "semi-permanentes" voire même des ongles en gel collés sur l'ongle original. La recette d'une bonne détox maisonC'est donc le moment rêvé pour offrir à vos ongles une détox en bonne et due forme. En préparant par exemple un bain d'huiles pour les renforcer et assouplir les cuticules soumises à rude épreuve aussi par l'usage desséchant du gel hydroalcoolique. "C'est une mélange simple que vous pouvez facilement préparer vous-même, détaille Rachel Dipinto, fondatrice du centre de beauté Rachel Essentielle. Dans un flacon de 15 ml ajoutez successivement les ingrédients suivants : 5 ml d'huile de ricin (elle lisse les ongles striés, évite leurs dédoublement), 10 ml d'huile d'olive (elle nourrit les ongles en profondeur ) et 5 gouttes d'huile essentielle de citron (c'est un anti bactérien qui rend l'ongle sain et éclatant). Secouez énergiquement et c'est prêt". Il ne vous reste plus qu'à masser régulièrement vos ongles et cuticules avec ce produit. Pensez aussi à les garder courts pour une meilleure hygiène des mains, plus que jamais essentielle en ce moment.