Lancé en 2017, le parfum Gabrielle de Chanel se réinvente aujourd'hui dans une version plus intense sous-titrée Essence. L'occasion pour la griffe parisienne de proposer une autre iconographie pour une fragrance incarnée jusqu'ici par Kristen Steward. Toujours onirique, mais plus lisse, le spot est signé Nick Knight, un réalisateur spécialisé dans les campagnes publicitaires pour les grands noms du luxe.
...

Lancé en 2017, le parfum Gabrielle de Chanel se réinvente aujourd'hui dans une version plus intense sous-titrée Essence. L'occasion pour la griffe parisienne de proposer une autre iconographie pour une fragrance incarnée jusqu'ici par Kristen Steward. Toujours onirique, mais plus lisse, le spot est signé Nick Knight, un réalisateur spécialisé dans les campagnes publicitaires pour les grands noms du luxe. Il met en scène Margot Robbie, en ce moment à l'affiche du dernier Tarantino. Le film a fait le buzz à Cannes en mai dernier et enchante les fans du cinéaste américain. Dans Once Upon A Time In Hollywood, elle incarne Sharon Tate, l'épouse défunte de Roman Polanski, assassinée par des membres de la secte de Charles Manson il y a 50 ans d'ici. L'actrice australienne y retrouve son complice Leonardo DiCaprio avec lequel elle s'était déjà illustrée dans Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese.On ne pouvait donc rêver meilleur timing pour Chanel qui mise ainsi sur l'une des actrices les plus en vue et les plus bankable d'Hollywood. A 29 ans, Margot Robbie qui a monté sa propre société de production vient de rejoindre le cercle très fermé des dix actrices les mieux payées selon le magazine Forbes. Cela fait un peu plus d'un an déjà que Margot Robbie est devenue l'une des ambassadrices de la griffe, en prêtant son visage à la campagne de la première Collection COCO NEIGE (automne-hiver 2018-2019), une ligne qui revisite l'univers du ski et des sports d'hiver. Aujourd'hui, elle devient ambassadrice parfum, ce qui devrait lui accorer une plus grande visibilité médiatique sur la durée. Dans le matériel de communication fourni par Chanel à l'occasion de ce lancement, nous avons trouvé de quoi dresser son portrait chinois en cinq mots aussi parfumés qu'engagés. Démonstration. "Comme nombre de femmes, j'ai grandi en admirant les flacons de parfum de ma mère sur son étagère. Pour moi, ils ont toujours été le symbole de la femme. J'avais le sentiment que le jour où je commencerais à me parfumer, je saurais qui je suis. Avec le temps, j'ai compris qu'une fragrance était un réel moyen d'expression. Les parfums sont également fortement associés aux souvenirs. C'est agréable de se replonger dans le passé pour voir comment nos goûts ont évolué en même temps que notre personnalité. Lors des tournages, je choisis un parfum pour chaque personnage que j'incarne, car j'ai le sentiment que certaines odeurs ont le pouvoir de nous transporter dans le temps et l'espace ou de faire naître en nous une émotion particulière. Lorsque je me parfume sur un plateau, je trouve cela plus facile d'entrer dans mon personnage.""Gabrielle Chanel a déclaré : " J'ai choisi ce que je voulais être et je le suis." J'adore cette citation et je pense sincèrement que nous déterminons notre destinée. Ma mère dit toujours que, depuis toute petite, je suis déterminée et indépendante. Je pense partager avec Gabrielle Chanel sa volonté de bousculer les codes, de créer et de voir la beauté dans le chaos. C'est tellement libérateur : le monde devient votre cocon. Il y aura toujours quelqu'un pour briser les codes, autant que ce soit vous." "Selon moi, il n'y a rien de plus séduisant que l'assurance. Quand on connaît son style, on est plus à l'aise et ça me plaît beaucoup. Quand une tenue nous flatte, on le sait et on est immédiatement plus sûr de soi. Je ne prête pas beaucoup attention aux différentes tendances: ce qui m'intéresse le plus, c'est de connaître les tenues avec lesquelles je me sens le mieux. Personnellement, j'adore les beaux vêtements, mais je suis également pragmatique : je recherche la liberté de mouvement. J'adore porter un ensemble en soie, des chaussures plates et conjuguer style masculin et féminin. De cette manière, je me sens puissante et féminine, à l'aise et sûre de moi." "Je suis résolument féministe ! Lorsque nous avons fondé notre société de production, Lucky Chap Entertainment, avec mes amis, nous avions pour objectif de raconter des histoires où la femme trouverait une place naturelle et authentique, que ce soit à travers une protagoniste, une réalisatrice ou une créatrice. Avant cela, lorsque je lisais un script, je voulais toujours jouer un rôle masculin, parce que les personnages féminins n'étaient pas aussi intéressants. Aujourd'hui, nous sommes vraiment fiers de ce que nous avons accompli : nous travaillons avec beaucoup de jeunes talents et de réalisateurs novices ou plus expérimentés, qui sont les stars de demain." "Je pense que je m'identifie le plus au côté "femme d'affaires" de Gabrielle Chanel. C'était une entrepreneuse extraordinaire, mais aussi une artiste. J'ai la chance inouïe de jongler entre les métiers de productrice et d'actrice, et ainsi, de connaître l'aspect entrepreneurial et le point de vue artistique. J'ai toujours voulu faire ça et je ne pense pas que je pourrais me contenter d'une seule de ces perspectives. En son temps, Gabrielle Chanel était une iconoclaste : elle identifiait ce qu'elle aimait dans le monde qui l'entourait et elle faisait les choses à sa manière, sans laisser aucune barrière entraver sa route. Personnellement, je souhaite simplement être qui je suis et faire ce que je veux sans attendre la permission de qui que ce soit."