Parfums : 7 nouveautés à (se faire) offrir

Parfums : 7 nouveautés à (se faire) offrir
. © DR

Gingembre rouge intense de Roger & Gallet, 47,95 euros (en pharmacie) © DR

Apothéose de l'Eau parfumée Gingembre rouge lancée il y a 2 ans, cette fragrance se veut flamboyante, énergisante, avec présence forte. Au menu, la fleur de gingembre bien sûr, l'iris, les baies roses, les essences distillées de cèdre, de patchouli et de baume tolu. Sillage profondément féminin garanti.

Kimitsu, for her, d'Annayaké, 72,50 euros © DR

On connait le sens de la discrétion de la culture japonaise, qui compte une dizaine de termes pour l'évoquer. "Kimitsu" désigne un secret intime, un message codé, réservé aux initiées. Côté composition, les fleurs blanches se mêlent aux fruits rouges, sur un fond de musc et d'ambre gourmand. Un sillage floral fruite qui s'épanouit sur fond composé de notes intense d'ambre, de muscs, et de patchouli, ainsi que des notes chaudes vanillées. Existe aussi en version for him, pour s'envoûter l'un l'autre.

Jeu d'Amour félin, Kenzo, 85,50 euros © DR

Une déclinaison du Jeu d'Amour de Kenzo, cette version féline qui prend des airs de piège olfactif : mara des bois, thé blanc, clémentine pour l'appel charnel. Des accents de tubéreuse, de pivoine rouge et de pétale de jasmin. Et un coup de filet final avec les muscs, le patchouli et un voile d'ambre. Et un flacon designé par Karim Rashid

Dalhia Divin, Le Nectar de Parfum, Givenchy, à partir de 70,50 euros © DR

Un parfum signé François Demachy, placé sous le signe de l'or. Grâce au mimosa, fleur d'or par excellence, et clé de voûte de se parfum.Puis en filigrane le jasmin sambac, lié à la rose, puis les notes crémeuses de vétiver, bois de santal, et pour la gourmandise, la fève tonka et la vanille musquée.

Eau des Merveilles Bleue, Hermès, à partir de 88 euros © DR

La maison Hermès vient de lancer une déclinaison de son Eau des Merveilles sortie en 2004, baptisée l'Eau des Merveilles bleue. Résonnance du souvenir d'enfant de bord de mer du nouveau nez maison, Christine Nagel, la composition est "à la fois boisé et minéral, balayé par les embruns et réchauffé par la rondeur et la chaleur du patchouli". Une cologne marine, aux accents aquatiques.

La Nuit Trésor, à partir de 87 euros. © DR

Plus fraîche et fusante que le Trésor iconique, La Nuit Trésor en est une version plus croquante et fruitée séduit par ses tonalités vertes et acidulées, écho à une féminité plus pétillante. Disponible à partir du 14 février 2017

Izia, de Sisley © DR

Echo au jardin personnel d'Isabelle Ornano, fondatrice de Sisley, Izia se donne comme un bouquet de cèdre, hortensia, chèvrefeuille, glycine et roses. Il faudra toutefois patienter jusqu'à début mars pour découvrir cette nouveau fragrance.