L'ambition de Raymond Cloosterman a toujours été, dès le début, de créer une nouvelle marque de cosmétiques d'envergure internationale. Il avait alors pour modèle des boîtes américaines comme Starbucks ou Ben & Jerry's, nées d'une idée simple boostée par la détermination de ses créateurs. Dans son cas, c'est à Amsterdam que tout a commencé, dans la cave d'une des maisons typiques qui bordent les canaux. Rituals Cosmetics compte aujourd'hui plus de 730 boutiques en nom propre. La toute première installée rue Kalver fêtera l'an prochain ses vingt ans d'existence. Le timing était parfait pour rejoindre le clan très fermé des mécènes du Rijksmuseum. Et d'imaginer avec l'institution une collection exclusivement disponible physiquement à Amsterdam et en ligne. Des produits inspirés par l'âge d'or de la ville alors au coeur des échanges commerciaux et culturels avec l'Asie. Explication.
...