Et son appellation surprenante n'a rien de froid ni de rigoriste, comme les principes fondamentaux de cette école le laisseraient penser. Au contraire, elle cache un tendre message codé. Elle résulte en effet de l'imbrication des noms de ses architectes, par ailleurs amants : E pour Eileen, 10 pour le J de Jean, dixième lettre de l'alphabet, 2 pour le B de Badovici et 7 pour le G de Gray.
...

Et son appellation surprenante n'a rien de froid ni de rigoriste, comme les principes fondamentaux de cette école le laisseraient penser. Au contraire, elle cache un tendre message codé. Elle résulte en effet de l'imbrication des noms de ses architectes, par ailleurs amants : E pour Eileen, 10 pour le J de Jean, dixième lettre de l'alphabet, 2 pour le B de Badovici et 7 pour le G de Gray. Le couple formé par Aino et Alvar Aalto, lui, s'affichait au grand jour. Et bien que l'on n'en cite souvent que l'élément masculin, tous deux étaient sortis de l'Institut polytechnique d'Helsinki, avant qu'Aino rejoigne l'agence nouvellement ouverte par celui qui deviendra son époux. A une époque où les femmes n'avaient que trop peu accès à une activité professionnelle valorisée, ils collaboreront jusqu'au décès précoce de la première. Notamment pour le pavillon de leur pays à l'Exposition universelle de New York, en 1939. Leur vision novatrice a aussi accompagné l'envol de l'éditeur Artek, référence en matière d'ameublement, dont ils ont dessiné l'enseigne initiale, dans la capitale finlandaise. On pourrait également citer les pièces iconiques de Charles et Ray Eames - dont leur fameuse Lounge Chair, comptant toujours parmi les assises les plus cotées -, systématiquement signées en duo. Quelques exemples qui démontrent que, dans l'histoire du design et de l'art de bâtir davantage encore que dans d'autres domaines, le tandem amoureux occupe une place importante. Et ce ne sont pas Max Godet et Jennifer Meunier qui démentiront. " Le résultat n'aurait pas été identique si j'avais été seul, avance le Bruxellois d'adoption. Elle a le rôle de première critique. Quand on bosse sur un projet, on fonctionne par concertation, voire confrontation. " Au point d'avoir juxtaposé leurs prénoms dès qu'il a été question, en 2015, d'ouvrir leur boutique, Max & Jane. De là à imaginer que la fusion passionnelle est la panacée, il y a un pas... à ne pas franchir. En amour comme en tout, un peu de solitude - à ne pas confondre avec l'isolement, qui est subi et pas délibéré - peut s'avérer " réellement salutaire ", nous rappelle Patrick Traube. Le psychologue insiste sur le fait qu'elle est un besoin, au même titre que le sommeil ou le silence, et qu'elle participe au développement de soi. Eileen Gray ne disait pas autre chose quand elle exposait que " chacun, même dans une maison de dimension réduite, doit pouvoir rester libre, indépendant. Il doit avoir l'impression d'être seul. "