Un vendredi soir comme les autres, vous gagnez le plus rapidement possible votre chez-vous, avec pour seul souhait de récupérer de votre semaine de travail. Au programme: le dernier épisode de votre série du moment. Seulement, alors que vous pénétrez dans votre appartement, plusieurs de vos proches se sont retranchés dans votre corridor. Tous crient joyeusement "Surprise!" Mais est-elle bonne... ou mauvaise?
...

Un vendredi soir comme les autres, vous gagnez le plus rapidement possible votre chez-vous, avec pour seul souhait de récupérer de votre semaine de travail. Au programme: le dernier épisode de votre série du moment. Seulement, alors que vous pénétrez dans votre appartement, plusieurs de vos proches se sont retranchés dans votre corridor. Tous crient joyeusement "Surprise!" Mais est-elle bonne... ou mauvaise? "Lors d'un anniversaire surprise, il y a une perte de contrôle qui peut être vécue comme "Oh chouette, je n'ai rien eu à organiser et tous mes amis sont là! Et pour ceux qui n'ont pas été invités, ce n'est même pas de ma faute", explique Marina Blanchart, psychothérapeute. Mais chez d'autres personnes, cela génère une situation particulièrement anxiogène car elles ne parviennent pas à lâcher prise. Elles ont besoin de contrôler les choses." Provoquée par une information ou un événement inattendu, la surprise est l'une des six émotions primaires, aux côtés de la joie, la tristesse, la colère, la peur et le dégoût. Elle est régulièrement définie comme neutre, puisque c'est l'émotion qui la suit directement qui va lui appliquer un caractère positif ou négatif, dépendant de la situation qui l'a engendrée. Décélération de la fréquence cardiaque, augmentation du tonus musculaire et de l'amplitude respiratoire, ton de voix plus élevé, ou encore léger plissement des genoux... Un épisode imprévu provoque des effets multiples sur notre organisme. Mais c'est principalement sur notre visage que les réactions corporelles sont le plus explicites. Sourcils et paupières relevés, pupilles dilatées, yeux écarquillés et bouche ouverte, nous pouvons même laisser échapper un bref "Ah!" ou "Oh!", autant de mécanismes qui ne se produisent que le temps d'un éclair. C'est pourquoi l'étonnement est si complexe à feindre. La surprise est donc avant tout un amplificateur de l'émotion qui va suivre. Un événement soudain et imprévu, qu'il soit positif ou négatif, ne provoquera pas la même réaction - ni la même émotion - que celui auquel s'attend l'individu. "C'est notre carte du monde, notre manière d'appréhender le réel, qui va déterminer l'effet de la surprise, et pas la surprise en elle-même", développe Marina Blanchart. L'inattendu a cette capacité à rendre une attention positive, comme un cadeau, davantage mémorable, et à multiplier les sentiments qu'elle suscite. Ainsi, l'effet de surprise peut s'avérer un moyen particulièrement puissant pour renforcer et nourrir notre relation aux autres. "Garder l'effet de surprise est très important!, s'exclame Yvonne, 70 ans. Pour l'un de mes anniversaires, j'ai reçu une petite vidéo réalisée par mon mari et mes deux petits-fils, sans que je ne sois mise au courant. Aucun des trois n'a trahi la surprise, et je dois avouer que j'étais émue aux larmes en la découvrant, se souvient-elle. C'était une si belle attention que je ne l'oublierai jamais. Le fait que je ne m'y attende pas a définitivement renforcé l'appréciation de cette chouette idée...", affirme la grand-mère. Pour Noémie, 34 ans, son plus grand plaisir consiste à organiser une fête dans le plus grand secret... Et la jeune maman s'en donne à coeur joie pour satisfaire le chanceux du jour. "Préparer tout ça me procure un sentiment très particulier. J'ai d'ailleurs du mal à tenir jusqu'à l'événement tellement je suis excitée. J'y pense tous les jours, je réfléchis à l'organisation: le décor, le lieu, le moment, les invités... Je vais même jusqu'à imaginer la réaction de la personne", avoue-t-elle amusée. Noémie ne lésine d'ailleurs pas sur les moyens pour offrir à tous les convives une soirée des plus mémorables: "Pour un thème "James Bond Casino Royale", j'agrémente le lieu avec des jetons de poker, des banderoles de jeu de cartes, des affiches du film... Je fais aussi des glaçons en forme de revolvers et j'achète un service en fonction du thème. Côté animation, je prépare des quiz, j'achète des pistolets en plastiques, des bombes avec des faux billets à l'intérieur... Chacun se met sur son 31 et hop, un bon souvenir pour tout le monde!" Alors qu'une telle organisation semble engendrer une vague de bonheur, pourquoi certains personnes disent détester qu'on mette tout cela sur pied à leur insu? Nous connaissons tous quelqu'un qui, à l'approche d'une occasion particulière, prévient très clairement: "Si vous organisez quelque chose dans mon dos, vous êtes certains de ne plus jamais me revoir!" En effet, une même surprise n'aura pas le même impact sur deux individus différents. "C'est le récepteur qui va colorer l'inattendu en termes émotionnels, nuance notre experte. La difficulté, pour certains, réside dans le fait d'accueillir l'imprévu et de lâcher prise. Selon notre capacité à rebondir, la surprise peut créer la peur. Surtout pour quelqu'un qui se sentirait incompétent à la gérer. Cela dépend des gens et de leurs expériences du passé, vécues dès la pré-enfance." C'est pourquoi nous ne sautons pas tous de joie face à un épisode non programmé... Et surtout pas Gary, 28 ans. "Je n'aime pas les surprises, car je suis plutôt froid dans mes réactions. J'ai tendance à rester de marbre et à ne manifester aucune émotion positive, explique le jeune homme. Cela crée de la frustration chez la personne qui a souhaité me faire plaisir et il m'est arrivé plusieurs fois que cela dégénère en dispute..." Mais le plus déstabilisant pour lui reste une fiesta organisée en son honneur, sans qu'il le sache. "Je suis mal à l'aise pour les personnes invitées, parce que je me dis qu'elles se sont peut-être forcées à venir... D'un autre côté, je me sens aussi obligé de passer une bonne soirée, vu qu'elle a été organisée pour moi, s'exclame-t-il. Mais le plus gros problème, en ce qui me concerne, c'est de ne pas avoir de prise sur la préparation de l'événement en lui-même. Je sais mieux que quiconque ce que je souhaiterais à un moment donné et dans un contexte spécifique." Cette idée de mieux savoir que les autres ce qui nous ferait réellement plaisir soulève d'ailleurs ce que l'on pourrait appeler "le paradoxe de la surprise": nous avons généralement tendance à apprécier ces attentions... à la seule condition que celles-ci nous étonnent, de la manière dont nous souhaiterions l'être. "En consultation, j'ai régulièrement des patientes qui me confient: "Qu'est-ce que j'aimerais que mon mari m'emmène en week-end à l'improviste, qu'il s'occupe de réserver le restaurant et de prévoir une baby-sitter pour garder les enfants!", explique la psychothérapeute. Pourtant, si le séjour se passe à Copenhague alors qu'elles rêvent de partir à Barcelone par exemple, cela peut créer de la frustration, de la lassitude ou du mécontentement. Tout du moins, un sentiment négatif alors que l'attention était tout à fait positive au départ!" Ainsi, le caractère négatif ou positif d'une surprise dépend principalement de notre personnalité. Peut-être faites-vous partie de celles et ceux qui sautent de joie face à une soirée imprévue. Mais vous pouvez aussi être l'une de ces personnes qui détestent être prises de court, et qui, même face à la plus belle des surprises, ressentiront de la peur ou de la colère. Néanmoins, l'inattendu est propre à chacun, et c'est peut-être pour cela qu'il n'a pas fini de nous étonner.