J'ai un groupe Whatsapp avec mes amies que je connais depuis mes secondaires. Nous sommes six. Il y a un mois l'une d'elles nous demande ce qu'on préfère pour son anniversaire: "un barbecue avec hommes et enfants, ou juste entre nous ?" La réponse ne tarde pas et elle est limpide. "Juste entre nous" écrit-on toute en choeur. Non pas que ça ne serait moins amusant avec nos partenaires, mais après une année ou nous avions passé beaucoup de temps avec ceux avec lesquels nous vivions, nous avions toutes un besoin pressant de voir d'autres têtes.

A ce barbecue, on a ri et bu. On a parlé de beaux-enfants et de recherche de maison. On est revenu sur un cancer et les voyages en camping. De faire plus d'exercice et de moins s'inquiéter. Personne n'a regardé l'heure, car personne n'avait promis de rentrer tôt pour mettre les enfants au lit. C'était le meilleur anniversaire depuis des années. "Offrir à votre partenaire après un an et demi de vie commune et de mesures strictes du temps en solo c'est peut-être là le vrai cadeau à faire à vous-même et à votre couple cette année", confirme la thérapeute relationnelle et sexologue Vanessa Muylderman. "Pour son équilibre personnel, il est important de passer régulièrement du temps seul. Cela permet de réfléchir à ses propres besoins et faire le point sur comment on va, sans être distrait par les autres. Même si deux personnes aiment être ensemble, elles n'ont jamais exactement les mêmes besoins au même moment, dans la même mesure".

Pour les personnes en couple, les moments seuls ont été très rares pendant l'année covid puisque les enfants étaient plus souvent à la maison, le télétravail s'est généralisé et plus ou très peu de hobbies étaient encore possible. Pour mon voisin Raf, informaticien dans le secteur bancaire, l'année a aussi été intense, avec un enfant de trois ans et un bébé à la maison. Le printemps gris et froid a fini de lui plomber le moral. Pour se requinquer, Raf a réservé une semaine de vacances à Tenerife, seul, sans sa femme et ses enfants. Ils allaient lui manquer, oui, mais le besoin de soleil et de temps pour soi était encore plus grand. "Je n'ai pas osé dire aux autres parents de l'école que Raf était parti en vacances", raconte son amie Hannah. "Mais je lui ai quand même accordé cette semaine en solo. Pendant les confinements, il a beaucoup fait pour notre famille. Et je sais combien le soleil et la lumière du jour sont importants pour son mental. De plus, j'étais encore en congé de maternité et notre aîné allait à l'école pendant la journée. Raf avait aussi pris la peine de remplir le congélateur de plats faits maison avant son départ. Il ne nous avait pas lâchement abandonnés, comme çà, sans prévenir."

Et Hannah a probablement bien fait, car pour être ou rester heureux en tant qu'individu, il est important que les couples passent régulièrement du temps séparément. Vanessa Muyldermans, thérapeute relationnelle, compare cela aux fleurs qui ont besoin de lumière pour pousser. Si vous délaissez les choses qui sont importantes pour vous parce que votre partenaire n'a pas le temps ou ne s'y intéresse pas, elles resteront dans l'obscurité et mourront. Sur le long terme, c'est toute une partie de vous qui disparaît.

Renforcez votre confiance en vous

Le temps passé seul, ou en tout cas sans votre partenaire peut aller d'une nuit à l'hôtel à une soirée entre amis, en passant par le fait que votre partenaire emmène les enfants au parc ou rende visite à leurs parents afin que vous puissiez avoir la maison pour vous pendant quelques heures. La BBC a récemment mené des recherches sur les activités qui procurent aux gens le plus de détente et de repos", explique la psychologue et journaliste Leslie Hodge, qui a écrit plus tôt cette année le livre Lonely Between People. Quelque 18 000 personnes de 134 pays ont rempli le questionnaire. Il s'est avéré que si vous voulez vraiment vous détendre, vous devez faire une activité tout seul. L'activité la plus relaxante est la lecture, suivie par le fait de passer du temps seul dans la nature.

Ceci dit, rien ne vous oblige à être seul, si vous voulez donner à votre partenaire ou à vous-même un peu de temps perso. Il est tout aussi important d'investir dans d'autres relations sociales. "Même avant la crise du covid, l'accent était mis sur la famille nucléaire dans notre société", explique la psychologue Leslie Hodge. "Or faire toujours tout avec son amoureux ou sa famille - une situation à laquelle nous avons été contraints pendant le Covid- appauvrit notre vie sur le long terme. En effet, s'il y a un problème dans votre famille, ou si vous voulez faire une pause avec l'être aimé, vous risquez de vous retrouver bien seul si vous avez négligé votre réseau social pendant des années. Investir du temps et de l'attention dans vos amis est tout aussi enrichissant et important que de prendre du temps pour l'être aimé, vos enfants ou vous-même. Surtout que cela vous permet d'avoir des choses à raconter à votre partenaire ce qui nourrira votre relation.

null, getty
null © getty

La philosophe, thérapeute et coach Veerle Meurs souligne également que le fait de tout faire ensemble avec votre partenaire risque de vous rendre trop dépendant de lui. Si votre partenaire est toujours là, comme c'était le cas l'année dernière, et que vous attendez de lui qu'il fasse les menus travaux, vous vous retrouvez dans des situations où vous êtes frustré lorsque le portemanteau n'a pas été accroché après trois semaines. Alors que vous pourriez tout à fait le faire vous-même. En étant régulièrement seul et en faisant vos propres projets, vous apprenez que vous pouvez gérer les problèmes seuls. Cela donne un coup de pouce à votre confiance en vous. De plus, c'est un bon remède à ce sentiment d'impuissance que beaucoup d'entre nous ont ressenti l'année dernière.

Bons accords

Accorder à votre partenaire une journée ou même quelques heures de solitude "peut faire de lui un meilleur et plus heureux parent ou mari ", affirme la thérapeute relationnelle Vanessa Muyldermans. "C'est beau de voir à quel point les gens deviennent rapidement plus calmes et plus heureux lorsqu'on leur donne l'espace nécessaire pour se replier sur eux-mêmes. Je vois aussi que les bisbrouilles disparaissent, car les gens sont à nouveau plus détendus. Votre positivité rayonne sur votre entourage et votre partenaire et vos enfants sont les premiers à en bénéficier. Eux-aussi sont plus heureux avec un parent ou un conjoint qui sourit et veut faire des choses amusantes, qu'avec quelqu'un qui est de mauvaise humeur et fatigué. C'est gagnant-gagnant pour tout le monde".

null, getty
null © getty

Toutefois, précise-t-elle encore, il est utile de convenir avec votre partenaire de certaines règles lorsque vous vous accordez du temps en solo. Ainsi il est bon de se mettre d'accord sur le nombre d'heures que vous voulez passer seul et sur la fréquence des contacts. "Par exemple votre partenaire ne peut vous appeler que si la maison est en feu ou que les enfants sont à l'hôpital", explique Vanessa Muyldermans. Cela vaut aussi lorsque vos enfants séjournent chez leurs grands-parents, il est bon de leur faire savoir si vous souhaitez recevoir les photos des enfants toutes les heures, ou si vous préférez appeler uniquement le matin et le soir. Si vous ne vous mettez pas d'accord, vous courez le risque que l'une des parties se dise : "Je ne vais pas troubler le calme et ne pas envoyer de message", tandis que vous êtes triste parce que vous n'avez pas de nouvelles. Il est également important de communiquer avec votre partenaire sur votre besoin de temps libre. L'un d'entre eux peut souhaiter passer beaucoup de temps seul, tandis que l'autre veut surtout faire des choses ensemble et se sent personnellement agressé lorsque son partenaire s'y oppose", explique la psychologue et journaliste Leslie Hodge. Dans ce cas, il est important que vous expliquiez pourquoi vous seriez un partenaire plus heureux et meilleur en mettant un peu de distance. Que cela peut être bénéfique à la relation.

Ces moments solos peuvent être différents pour les introvertis et les extravertis. Les introvertis voudront être un peu plus souvent seuls et se replier sur eux-mêmes pour recharger leurs batteries, tandis que les extravertis se ressourceront grâce à l'énergie et à l'interaction avec les autres", explique Veerle Meurs, philosophe, thérapeute et coach. L'un voudra peut-être avoir la maison pour vous seul pendant un moment, pour écrire tranquillement avec de la musique en fond sonore, tandis que votre partenaire préférera peut-être une promenade à vélo avec des amis. Il n'est donc pas toujours nécessaire de comprendre les besoins de l'autre pour les respecter.

J'ai un groupe Whatsapp avec mes amies que je connais depuis mes secondaires. Nous sommes six. Il y a un mois l'une d'elles nous demande ce qu'on préfère pour son anniversaire: "un barbecue avec hommes et enfants, ou juste entre nous ?" La réponse ne tarde pas et elle est limpide. "Juste entre nous" écrit-on toute en choeur. Non pas que ça ne serait moins amusant avec nos partenaires, mais après une année ou nous avions passé beaucoup de temps avec ceux avec lesquels nous vivions, nous avions toutes un besoin pressant de voir d'autres têtes. A ce barbecue, on a ri et bu. On a parlé de beaux-enfants et de recherche de maison. On est revenu sur un cancer et les voyages en camping. De faire plus d'exercice et de moins s'inquiéter. Personne n'a regardé l'heure, car personne n'avait promis de rentrer tôt pour mettre les enfants au lit. C'était le meilleur anniversaire depuis des années. "Offrir à votre partenaire après un an et demi de vie commune et de mesures strictes du temps en solo c'est peut-être là le vrai cadeau à faire à vous-même et à votre couple cette année", confirme la thérapeute relationnelle et sexologue Vanessa Muylderman. "Pour son équilibre personnel, il est important de passer régulièrement du temps seul. Cela permet de réfléchir à ses propres besoins et faire le point sur comment on va, sans être distrait par les autres. Même si deux personnes aiment être ensemble, elles n'ont jamais exactement les mêmes besoins au même moment, dans la même mesure".Pour les personnes en couple, les moments seuls ont été très rares pendant l'année covid puisque les enfants étaient plus souvent à la maison, le télétravail s'est généralisé et plus ou très peu de hobbies étaient encore possible. Pour mon voisin Raf, informaticien dans le secteur bancaire, l'année a aussi été intense, avec un enfant de trois ans et un bébé à la maison. Le printemps gris et froid a fini de lui plomber le moral. Pour se requinquer, Raf a réservé une semaine de vacances à Tenerife, seul, sans sa femme et ses enfants. Ils allaient lui manquer, oui, mais le besoin de soleil et de temps pour soi était encore plus grand. "Je n'ai pas osé dire aux autres parents de l'école que Raf était parti en vacances", raconte son amie Hannah. "Mais je lui ai quand même accordé cette semaine en solo. Pendant les confinements, il a beaucoup fait pour notre famille. Et je sais combien le soleil et la lumière du jour sont importants pour son mental. De plus, j'étais encore en congé de maternité et notre aîné allait à l'école pendant la journée. Raf avait aussi pris la peine de remplir le congélateur de plats faits maison avant son départ. Il ne nous avait pas lâchement abandonnés, comme çà, sans prévenir."Et Hannah a probablement bien fait, car pour être ou rester heureux en tant qu'individu, il est important que les couples passent régulièrement du temps séparément. Vanessa Muyldermans, thérapeute relationnelle, compare cela aux fleurs qui ont besoin de lumière pour pousser. Si vous délaissez les choses qui sont importantes pour vous parce que votre partenaire n'a pas le temps ou ne s'y intéresse pas, elles resteront dans l'obscurité et mourront. Sur le long terme, c'est toute une partie de vous qui disparaît.Le temps passé seul, ou en tout cas sans votre partenaire peut aller d'une nuit à l'hôtel à une soirée entre amis, en passant par le fait que votre partenaire emmène les enfants au parc ou rende visite à leurs parents afin que vous puissiez avoir la maison pour vous pendant quelques heures. La BBC a récemment mené des recherches sur les activités qui procurent aux gens le plus de détente et de repos", explique la psychologue et journaliste Leslie Hodge, qui a écrit plus tôt cette année le livre Lonely Between People. Quelque 18 000 personnes de 134 pays ont rempli le questionnaire. Il s'est avéré que si vous voulez vraiment vous détendre, vous devez faire une activité tout seul. L'activité la plus relaxante est la lecture, suivie par le fait de passer du temps seul dans la nature.Ceci dit, rien ne vous oblige à être seul, si vous voulez donner à votre partenaire ou à vous-même un peu de temps perso. Il est tout aussi important d'investir dans d'autres relations sociales. "Même avant la crise du covid, l'accent était mis sur la famille nucléaire dans notre société", explique la psychologue Leslie Hodge. "Or faire toujours tout avec son amoureux ou sa famille - une situation à laquelle nous avons été contraints pendant le Covid- appauvrit notre vie sur le long terme. En effet, s'il y a un problème dans votre famille, ou si vous voulez faire une pause avec l'être aimé, vous risquez de vous retrouver bien seul si vous avez négligé votre réseau social pendant des années. Investir du temps et de l'attention dans vos amis est tout aussi enrichissant et important que de prendre du temps pour l'être aimé, vos enfants ou vous-même. Surtout que cela vous permet d'avoir des choses à raconter à votre partenaire ce qui nourrira votre relation.La philosophe, thérapeute et coach Veerle Meurs souligne également que le fait de tout faire ensemble avec votre partenaire risque de vous rendre trop dépendant de lui. Si votre partenaire est toujours là, comme c'était le cas l'année dernière, et que vous attendez de lui qu'il fasse les menus travaux, vous vous retrouvez dans des situations où vous êtes frustré lorsque le portemanteau n'a pas été accroché après trois semaines. Alors que vous pourriez tout à fait le faire vous-même. En étant régulièrement seul et en faisant vos propres projets, vous apprenez que vous pouvez gérer les problèmes seuls. Cela donne un coup de pouce à votre confiance en vous. De plus, c'est un bon remède à ce sentiment d'impuissance que beaucoup d'entre nous ont ressenti l'année dernière.Accorder à votre partenaire une journée ou même quelques heures de solitude "peut faire de lui un meilleur et plus heureux parent ou mari ", affirme la thérapeute relationnelle Vanessa Muyldermans. "C'est beau de voir à quel point les gens deviennent rapidement plus calmes et plus heureux lorsqu'on leur donne l'espace nécessaire pour se replier sur eux-mêmes. Je vois aussi que les bisbrouilles disparaissent, car les gens sont à nouveau plus détendus. Votre positivité rayonne sur votre entourage et votre partenaire et vos enfants sont les premiers à en bénéficier. Eux-aussi sont plus heureux avec un parent ou un conjoint qui sourit et veut faire des choses amusantes, qu'avec quelqu'un qui est de mauvaise humeur et fatigué. C'est gagnant-gagnant pour tout le monde".Toutefois, précise-t-elle encore, il est utile de convenir avec votre partenaire de certaines règles lorsque vous vous accordez du temps en solo. Ainsi il est bon de se mettre d'accord sur le nombre d'heures que vous voulez passer seul et sur la fréquence des contacts. "Par exemple votre partenaire ne peut vous appeler que si la maison est en feu ou que les enfants sont à l'hôpital", explique Vanessa Muyldermans. Cela vaut aussi lorsque vos enfants séjournent chez leurs grands-parents, il est bon de leur faire savoir si vous souhaitez recevoir les photos des enfants toutes les heures, ou si vous préférez appeler uniquement le matin et le soir. Si vous ne vous mettez pas d'accord, vous courez le risque que l'une des parties se dise : "Je ne vais pas troubler le calme et ne pas envoyer de message", tandis que vous êtes triste parce que vous n'avez pas de nouvelles. Il est également important de communiquer avec votre partenaire sur votre besoin de temps libre. L'un d'entre eux peut souhaiter passer beaucoup de temps seul, tandis que l'autre veut surtout faire des choses ensemble et se sent personnellement agressé lorsque son partenaire s'y oppose", explique la psychologue et journaliste Leslie Hodge. Dans ce cas, il est important que vous expliquiez pourquoi vous seriez un partenaire plus heureux et meilleur en mettant un peu de distance. Que cela peut être bénéfique à la relation. Ces moments solos peuvent être différents pour les introvertis et les extravertis. Les introvertis voudront être un peu plus souvent seuls et se replier sur eux-mêmes pour recharger leurs batteries, tandis que les extravertis se ressourceront grâce à l'énergie et à l'interaction avec les autres", explique Veerle Meurs, philosophe, thérapeute et coach. L'un voudra peut-être avoir la maison pour vous seul pendant un moment, pour écrire tranquillement avec de la musique en fond sonore, tandis que votre partenaire préférera peut-être une promenade à vélo avec des amis. Il n'est donc pas toujours nécessaire de comprendre les besoins de l'autre pour les respecter.