On a beau croire à la suprématie du commerce en ligne... On n'a encore rien trouvé de mieux qu'une rencontre en face à face avec son client potentiel surtout lorsqu'il s'agit de faire connaître des produits aussi tactiles et sensoriels que les cosmétiques. C'est en tout cas se que s'apprête à faire Zalando en installant un pop-up beauté dans les gares de Liège Guillemin le 13 mai prochain de 15h à 20 h et ensuite à Bruxelles, Gare Centrale, le 15 mai cette fois, de 15h à 20 heures.

Sur le stand, il est possible de se faire maquiller

Sur ce stand de démonstration, ceux et celles qui le souhaitent pourront ainsi se familiariser avec l'une ou l'autre marque plus confidentielle, tester des textures et vérifier de visu à quoi ressemble réellement et non pas sur écran la couleur d'un rouge à lèvres ou d'une ombre à paupière. Sur place, quatre experts beauté seront à leur disposition pour une retouche maquillage ou la découverte d'un nouveau geste d'application.

Zalando, la principale plateforme de vente en ligne d'article de mode en Europe a décidé d'étendre ses activités à l'univers de la beauté en 2018 en commençant naturellement par l'Allemagne. Pendant le mois de juillet, elle avait ouvert un magasin physique dans le centre de Berlin afin d'offrir à ses clients une expérience tangible. C'est donc la même démarche qu'elle applique ici, certes à plus petite échelle, pour faire connaître ce nouveau service proposé en Belgique depuis le 17 mars. Un premier pop-up avait trouvé place au coeur de la gare d'Anvers, il y a quelques semaines. C'est donc aujourd'hui au tour de Liège et de Bruxelles de se familiariser avec ce nouveau concept.

Pas moins de 200 marques différentes - des ténors du groupe Estée Lauder à des acteurs plus pointus - sont aujourd'hui présentes derrière l'onglet Beauty du site Zalando. La fonction "Get the Look" recommande aussi désormais aux clients des produits de beauté au même titre que des accessoires ou des vêtements susceptibles de compléter une tenue.

Zalando espère aussi attirer de "pures" beautystas pour les convaincre ensuite d'acheter de la mode. Sur les premiers marchés ayant bénéficié du lancement de ce nouvel assortiment, la marque a pu constater que 3 acheteurs sur 5 de produits cosmétiques en profitaient aussi pour acheter des vêtements.