Le musée a donné carte blanche au duo Chevalier-Masson (Belgique), Pierre-Marie (France), Christoph Hefti (Suisse) et Nicolas Stolarczyk (France) qui vont donc décorer quatre pièces de la maison choisies pour leur absence de peinture murale d'origine. Cette démarche artistique s'inscrit dans une thématique lancée par le musée en 2020 et consacrée à l'ornement.

Les cinq créateurs ont eu une liberté totale de création avec la restriction de ne pas dépasser les murs de la pièce mis à leur disposition. Il leur a également été demandé de ne pas recourir aux dernières technologies de créations de papiers peints mais de travailler avec un artisan, comme à l'époque. Les papiers peints seront donc produits dans un atelier en France.

Les nouveaux papiers peints ne seront évidemment pas collés sur les papiers peints originaux, mais seront exposés dans les pièces de la Maison Horta.

Le musée a donné carte blanche au duo Chevalier-Masson (Belgique), Pierre-Marie (France), Christoph Hefti (Suisse) et Nicolas Stolarczyk (France) qui vont donc décorer quatre pièces de la maison choisies pour leur absence de peinture murale d'origine. Cette démarche artistique s'inscrit dans une thématique lancée par le musée en 2020 et consacrée à l'ornement. Les cinq créateurs ont eu une liberté totale de création avec la restriction de ne pas dépasser les murs de la pièce mis à leur disposition. Il leur a également été demandé de ne pas recourir aux dernières technologies de créations de papiers peints mais de travailler avec un artisan, comme à l'époque. Les papiers peints seront donc produits dans un atelier en France. Les nouveaux papiers peints ne seront évidemment pas collés sur les papiers peints originaux, mais seront exposés dans les pièces de la Maison Horta.