Trois chefs bruxellois et un flamand feront partie du nouveau classement du 50Best, celui des chefs de demain, qui sera annoncé en octobre prochain. Les indiscrétions vont bon train depuis quelques jours et leurs noms ont été divulgués sur les réseau sociaux. Le traditionnel suspense s'est donc envolé...

Les choses changent manifestement autour du 50 Best, ce classement mondial des chefs sponsorisé par une célèbre eau pétillante. Dans un premier temps, l'hypermédiatisée cérémonie des Awards pour laquelle les plus grands chefs de la planète font le déplacement a quitté sa ville natale, Londres, pour émigrer consécutivement à New York, Melbourne, Bilbao et Singapour en 2019. Le 2 juin prochain la cérémonie déménage donc à nouveau et aura lieu chez nous, à Anvers. La Flandre, en la personne de Ben Weyts, Ministre du Tourisme du gouvernement flamand sortant, et des forces vives de la métropole portuaires ont convaincu la société organisatrice. Le coût annoncé de la transaction dépasse les 2 millions d'euros.

D'autres innovations sont apparues également au 50Best, comme le placement hors liste d'anciennes têtes d'affiche telles que Massimo Bottura (Bologne) ou les trois frères Roca (Gérone). La dernière nouveauté en date est toutefois l'arrivée de cette liste des "Upcoming chefs", dont le contenu circule donc en coulisses. Pour connaître le nom des Belges retenus, il suffit en effet de se rendre sur l'Instagram de l'Anversois Flip Dejaeghere (@flipworldfoodie), propriétaire d'un bureau comptable et grand foodie international. Dans l'annonce qu'il fait de la venue des 50Best à Anvers, il épingle le nom des 4 Belges nouveaux promus.

On peut d'ores et déjà féliciter Willem Hiele de Coxyde et les trois Bruxellois : Christophe Hardiquest (Bon Bon), David Martin (La Paix) et Karen Torosyan (Bozar Restaurant).

Jean-Pierre Gabriel