On ne présente plus les vertus du tricot qualifié de "nouveau yoga" grâce à ses points répétitifs qui aideraient dit-on à lâcher prise. Que vous soyez adepte de la "tricothérapie" ou au contraire que vous cherchiez une occasion d'apprendre le point mousse, cette initiative lancée par innocent devrait vous séduire. Pour la 8ème a...

On ne présente plus les vertus du tricot qualifié de "nouveau yoga" grâce à ses points répétitifs qui aideraient dit-on à lâcher prise. Que vous soyez adepte de la "tricothérapie" ou au contraire que vous cherchiez une occasion d'apprendre le point mousse, cette initiative lancée par innocent devrait vous séduire. Pour la 8ème année consécutive, la marque britannique de smoothie lance son Tricothon, un marathon du tricot visant à récolter un maximum de petits bonnets de laine destinés à coiffer les bouteilles en février 2019. Pour chaque smoothie avec bonnet vendu, 20 centimes d'euro sont reversés en Belgique aux Compagnons Dépanneurs, une association qui vient en aide aux plus démunis en effectuant des petits chantiers - plus de 5500 l'an dernier - pour leur permettre de vivre dans un cadre décent. A ce jour, dix pays participent à cette opération qui a déjà permis de collecter plus de 3,7 millions d'euros, la Belgique ayant engrangé pas moins de 186.733,50 euros! En 2017, 119 341 bonnets ont été tricotés, un record que la firme espère bien exploser cette année. Pour les y aider, rien de plus simple: des modèles de bonnets, du plus basique au plus sophistiqué, sont disponibles sur le site dédié à l'opération.Il existe même un patron au crochet. Il est également possible d'obtenir des conseils pratiques dans les magasins Veritas où vous pourrez aussi déposer vos bonnets terminés jusqu'au 3 décembre prochain. Toutes les fantaisies sont bien entendu permises, un coup d'oeil à la galerie de bonnets publiées sur la page Facebook dédiée au Tricothon permet de trouver facilement de nouvelles sources d'inspiration. tricothon.be