Patrick Ridremont, acteur-réalisateur: "C'est quoi ce truc?"

"Mon rapport à la bouffe? Il est excellent!", répond Patrick Ridremont, alors qu'on le cuisine sur ses plus marquantes réminiscences gastronomiques. Difficile de mettre en doute la parole de celui qui fut un temps le patron du restaurant L'un des sens, à Bruxelles, surtout quand on constate sa capacité à s'émouvoir aux larmes à l'évocation d'une bonne charcuterie. Italienne, de préférence: "Ma mère est calabraise, mais sa famille habite en France. Donc pour moi, elle n'était pas vraiment italienne; c'était juste ma mère." D'où peut-être certaines lacunes culinaires, et ce qui nous intéresse aujourd'hui, un épisode mémorable impliquant une boule de mozzarella: "Je n'ai découvert la mozza qu'à l'âge de 16 ans. Comment est-ce possible? A l'époque, c'était beaucoup moins répandu, il fallait aller chez le traiteur italien pour en trouver. Ma première fois, ça s'est passé chez la tante d'un ami, de purs Italiens. J'ai vu ce truc dans mon assiette, je me demandais ce que c'était. On m'a dit: "C'est du fromage." Ah. Ça ne ressemblait pas vraiment à du camembert. Puis, j'ai goûté, et c'était pas mal. Je mentirais en disant que c'est le cas à chaque fois, mais le souvenir de ce moment me revient encore très, très souvent, quand j'en mange aujourd'hui."
...