Durable et exempt de matière plastique, le bar rayé, nouvelle spécialité bruxelloise

27/11/18 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

La Ferme Abattoir d'Anderlecht, logée sur le toit du Foodmet, vient de lancer la vente de son bar. Ce poisson est issu d'un élevage circulaire, c'est-à-dire que les déchets d'une culture constituent toujours la matière première d'une autre, et totalement exempt de plastique et autres métaux lourds.

Durable et exempt de matière plastique, le bar rayé, nouvelle spécialité bruxelloise

. © DR

Originaire d'Amérique du Nord, le bar rayé semble aussi se sentir parfaitement à son aise à Bruxelles. Sa chair blanche, ferme en fait un poisson de qualité supérieure. Celui-ci est élevé en plein coeur de la capitale belge, en parfaite harmonie avec la culture de plantes comestibles. L'eau dans laquelle grandit ce poisson est utilisée pour humidifier et fertiliser des herbes, des tomates et autres microlégumes. Les déchets sont évités autant que possible et la ferme s'efforce d'arriver à une transparence totale.

Sur les toits de l'abattoir, plus de 30 tonnes de bar rayé, 16 tonnes de tomates cerises et 170 000 pots d'herbes sont produits chaque année. Évoluant dans ces eaux bruxelloises depuis mars, ce bar est maintenant prêt à être vendu.

Ce lundi 26 novembre, La Ferme Abattoir organisait une dégustation du bar de Bruxelles, préparée par Choux de Bruxelles, en partenariat avec Le Champignon de Bruxelles et ECLO !🐟😋🌿🍅

Geplaatst door BIGH op Dinsdag 27 november 2018

Il est d'ailleurs déjà disponible dans plusieurs restaurants et boutiques de la capitale, dont le nombre devrait encore augmenter. Voilà un produit qui séduira les adeptes de poissons dépourvus de particules de plastique et d'antibiotiques.

Plus d'informations rendez-vous sur le site bigh.farm/fr

Nos partenaires