Plus d'un tiers des aliments produits dans le monde finissent à la poubelle. Soit parce ce qu'il ne répond pas aux exigences du consommateur, soit parce que le prix est trop élevé, soit parce qu'il est devenu impropre à la consommation avant d'avoir trouvé acheteur. Une chaîne de supermarchés finlandaise S-market a décidé de s'investir contre le gaspillage alimentaire Comment ? En baissant les prix des produits qui arrivent à date de péremption, qui sont alors vendus jusqu'à -70 % à partir de 21 heures (sachant que ces enseignes ferment leurs portes à minuit).

Une initiative louable, même si la balle est désormais dans le camp du consommateur. Poussé à l'achat à la vue de ces rabais énormes, il pourrait être tenté d'acheter au-delà de ses besoins... jusqu'à finir par jeter cette nourriture en surplus et périmée à la poubelle, chez lui. Le problème étant alors seulement déplacé. Ce qui interrogerait alors sur le vrai problème, celui de la surproduction de l'industrie agroalimentaire...

Plus d'un tiers des aliments produits dans le monde finissent à la poubelle. Soit parce ce qu'il ne répond pas aux exigences du consommateur, soit parce que le prix est trop élevé, soit parce qu'il est devenu impropre à la consommation avant d'avoir trouvé acheteur. Une chaîne de supermarchés finlandaise S-market a décidé de s'investir contre le gaspillage alimentaire Comment ? En baissant les prix des produits qui arrivent à date de péremption, qui sont alors vendus jusqu'à -70 % à partir de 21 heures (sachant que ces enseignes ferment leurs portes à minuit). Une initiative louable, même si la balle est désormais dans le camp du consommateur. Poussé à l'achat à la vue de ces rabais énormes, il pourrait être tenté d'acheter au-delà de ses besoins... jusqu'à finir par jeter cette nourriture en surplus et périmée à la poubelle, chez lui. Le problème étant alors seulement déplacé. Ce qui interrogerait alors sur le vrai problème, celui de la surproduction de l'industrie agroalimentaire...