Un premier brassin de Libertus a été présenté à la presse. Il s'agit d'une ambrée de 6,5% vol. alc., nommée en l'honneur du père abbé Libertus De Paepe qui était à la tête de l'abbaye entre 1648 et 1682. Des matières premières des environs sont utilisées pour ce brassin, notamment des épices qui poussent sur les terrains de l'abbaye.

L'activité de la Braxatorium Parcensis (brasserie du Parc en latin) suivra le rythme des saisons. Seules de petites quantités de bière seront brassées au sein de l'abbaye. Quelque mille litres de Libertus ont ainsi été produits. Elle est disponible en 33 cl, essentiellement sur place, et bientôt en fût de 20 litres. Des techniques respectueuses de l'environnement sont utilisées pour le brassage. Les céréales nécessaires à la bière sont ainsi moulues dans le moulin à eau voisin, qui a été restauré il y a quelques années. L'alimentation en énergie est également durable.