L'organisation de défense des consommateurs a mené l'enquête sur 80 produits présents sur le marché belge et a testé leur teneur en acrylamide. Seuls quatre de ces produits dépassent le taux minimum. Test-Achats juge néanmoins ce taux trop bas. C'est pourquoi l'organisation demande des règles plus strictes, plus ambitieuses et surtout contraignantes.

Les biscuits "Smic-Smac" d'Eco Biscuit faisaient partie des quatre produits ne correspondant pas aux normes européennes. Après avoir été rappelée à l'ordre par Test-Achats, la société a modifié la recette des biscuits et a réussi à diminuer de huit fois la teneur en acrylamide. L'organisation demande, dès lors, à ce que les processus de productions soient adaptés partout afin de diminuer les risques.

L'acrylamide est le résultat d'une réaction chimique au sein de certains aliments riches en amidon et en asparagine lors d'une cuisson à haute température et dans un milieu pauvre en eau, explique Test-Achats.

Bien que les scientifiques n'aient pas encore réussi à estimer à quelle dose le risque de cancer est augmenté, l'organisation demande à ce que le taux d'acrylamide soit le plus bas possible.