On parle depuis quelques mois de l'interdiction de la commercialisation des pailles en plastique. Le texte officiel pour cette mise au ban dans l'Union européenne entrera vraisemblablement en vigueur à l'horizon 2021, pour être mis en application en suivant dans les États de l'Union. Soit dans deux ans...

Mais, comme il n'y a pas une minute à perdre quand on parle de pollution des océans et de sauvegarde des espèces marines, il est temps de trouver d'autres options. Existe à ce titre la paille en inox, à usage infini, lavable, au prix d'environ 7 euros les quatre. Mais si vous préférez la version à usage unique en grand nombre à petit prix, une autre tendance pleine de bon sens pointe son nez.

Le bucatini. Cette pâte alimentaire qui tire son nom de bucato, signifiant "percé". Longue entre 25 et 30 cm, de 3 mm de diamètre, elle est à mi-chemin entre les pâtes de longue dimension et les pâtes courtes de forme tubulaire. Une pâte épaisse, qui laisse passer le liquide, constituée de matière comestible, et donc biodégradable.

A en croire le hashtag #pastastraw, on a envie de croire que cette alternative futée a de beaux jours devant elle.

NB : fonctionne également avec des Maccheronccini n.10 de Barilla