Il y a quelques années, Théo, Victor et Kamil, trois amis d'enfance lillois se sont lancés dans une grande aventure en lançant La Pépite, un "bar cantine" situé à Lille. Leur établissement étant fermé depuis le confinement, le trio a eu l'idée de créer une bière spéciale : la Confinouze.

"Il faut bien l'avouer on s'ennuie ferme ! Ça nous manque d'être derrière le zinc, en plus on a absolument aucune idée de quand le bar pourra rouvrir, et dans quelles conditions. Mais vous nous connaissez¿ On n'est pas du genre à se laisser aller, et on a toujours mille projets en tête ! D'où l'idée de créer la Confinouze, une bière de printemps brassée en plein confinement !", ont indiqué les trois jeunes hommes sur la page du projet.

Leur objectif était de soutenir l'économie locale et d'impliquer un maximum de producteurs du coin. La recette a ainsi été façonnée avec le Brasserie Bellenaert, située à quelques kilomètres de la frontière franco-belge. La bière est infusée avec des betteraves et des pommes issues de producteurs de la région. Même l'étiquette est imprimée dans une imprimerie locale. Pour financer cette bière, les trois amis ont lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule.

View this post on Instagram

ON A BESOIN DE VOUS ! 🙌 . . Coucou à tous, chers clients / habitués / copains / famille ! Tout d'abord, on espère que vous vous portez bien. ❤️ On vous écrit du fin fond de notre confinement, et il faut bien l'avouer... on s'ennuie ferme ! Ça nous manque d'etre derrière le zinc, en plus on a absolument aucune idée de quand le bar pourra rouvrir, et dans quelles conditions... 😕 . . Alors, bien sur, on a conscience que les mesures de confinement sont les meilleures pour tout le monde, et bien évidemment, c'est la santé avant tout ! Mais vous nous connaissez... On est pas du genre à se laisser aller, et on a toujours mille projets en tête ! Et vous, vous n'avez plus rien à boire !! 😱. . D’où l’idée de créer la "Confinouze", la bière des confinés ! Une bière de printemps brassée en partenariat avec la Brasserie Bellenaert. Notre but, c'est avant tout d'impliquer un maximum de producteurs du coin, qui sont aussi nombreux à subir la crise de plein fouet. On veut avant tout faire travailler tout un tissu local. Vous savez qu'on a toujours favorisé les connexions locales. ✊. . Pour financer ce brassin, ON A BESOIN DE VOUS ! Evidemment, on souhaite aussi faire rentrer un peu de tréso pendant cette période de vache maigre ! Du coup, on lance un financement participatif via Ulule (le lien est dans notre bio insta). Mais attention, ce n'est pas la charité qu'on vous demande ! Vous payez maintenant votre bière, mais vous la boirez donc gratos à la Pépite en pression, ou chez vous en livraison ! 😜. . Alors, vraiment, merci à tous pour votre soutien. On pense bien à vous et on espère que vous nous suivrez. On compte sur vous ❤️.

A post shared by La Pépite (@la_pepite_lille) on

En quelques jours, ils ont déjà récolté plus de 8.000 €. Théo, Victor et Kamil ont également précisé que tout l'excédent qu'ils auront collecté, après le paiement paiement de leurs charges, sera reversé au personnel du CHR de Lille. À l'heure actuelle, la Confinouze n'est pas encore livrable en Belgique.

Néanmoins, il est possible pour les Belges de commander des bouteilles de 75 cl pour les récupérer au bar lillois lors de sa réouverture ou même de prépayer une tournée de pintes de Confinouze.

Il y a quelques années, Théo, Victor et Kamil, trois amis d'enfance lillois se sont lancés dans une grande aventure en lançant La Pépite, un "bar cantine" situé à Lille. Leur établissement étant fermé depuis le confinement, le trio a eu l'idée de créer une bière spéciale : la Confinouze. "Il faut bien l'avouer on s'ennuie ferme ! Ça nous manque d'être derrière le zinc, en plus on a absolument aucune idée de quand le bar pourra rouvrir, et dans quelles conditions. Mais vous nous connaissez¿ On n'est pas du genre à se laisser aller, et on a toujours mille projets en tête ! D'où l'idée de créer la Confinouze, une bière de printemps brassée en plein confinement !", ont indiqué les trois jeunes hommes sur la page du projet. Leur objectif était de soutenir l'économie locale et d'impliquer un maximum de producteurs du coin. La recette a ainsi été façonnée avec le Brasserie Bellenaert, située à quelques kilomètres de la frontière franco-belge. La bière est infusée avec des betteraves et des pommes issues de producteurs de la région. Même l'étiquette est imprimée dans une imprimerie locale. Pour financer cette bière, les trois amis ont lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule. En quelques jours, ils ont déjà récolté plus de 8.000 €. Théo, Victor et Kamil ont également précisé que tout l'excédent qu'ils auront collecté, après le paiement paiement de leurs charges, sera reversé au personnel du CHR de Lille. À l'heure actuelle, la Confinouze n'est pas encore livrable en Belgique. Néanmoins, il est possible pour les Belges de commander des bouteilles de 75 cl pour les récupérer au bar lillois lors de sa réouverture ou même de prépayer une tournée de pintes de Confinouze.