Sorn et R-Haan, situés à Bangkok, ont remporté le précieux sésame dans la troisième édition du Michelin en Thaïlande, dévoilée mardi dans la capitale thaïlandaise.

C'est la première fois dans l'histoire du guide que des établissements proposant de la gastronomie thaï rejoignent le club fermé des deux étoiles.

Dirigé par deux jeunes chefs, Sorn célèbre les techniques et les recettes traditionnelles du sud du pays, où il s'approvisionne auprès d'un réseau de petits producteurs.

Aux commandes de R-Haan, le chef Chumpol propose de son côté une cuisine inspirée de la tradition royale à base de produits venus de toutes les régions du royaume.

Aucun établissement n'a décroché de trois étoiles dans cette édition 2020, mais trois autres en conservent deux: les restaurants français le Normandie et Mezzaluna, ainsi que celui des frères jumeaux allemands Sühring.

Cette année, vingt-neuf établissements ont reçu des étoiles dans le pays, et Chiang Mai, la grande ville du nord, a été intégrée dans la sélection, qui montre "la riche diversité de la Thaïlande et la haute qualité des produits locaux", a commenté Gwendal Poullennec, directeur international des guides Michelin.

Michelin couvre en Asie Tokyo, Hong Kong et Macao, Shanghai, Séoul, Singapour, Taïwan et Bangkok.

Malgré les critiques et les polémiques dont il fait régulièrement l'objet, le guide rouge, créé en 1900, reste une référence dans le monde de la gastronomie. Sur environ 20.000 restaurants listés dans le monde, seuls une centaine ont obtenu la distinction suprême des "trois étoiles".