La jungle à croquer de Kenzo Takada pour Delacre

17/09/18 à 16:25 - Mise à jour à 16:27

C'est désormais une tradition : tous les ans, depuis 2014, la maison Delacre convie un artiste à venir imaginer de nouveaux décors pour ses célèbres boîtes de biscuits métalliques, et ce au profit de l'association Toutes à l'école, crée en 2006 par la journaliste Tina Kieffer. Objectif : mettre un coup de projecteur sur une action menée depuis plus de dix ans déjà.

La jungle à croquer de Kenzo Takada pour Delacre

© DR

Après Chantal Thomass, Christian Lacroix, Serge Bensimon ou encore Sarah Lavoine, c'est cette année au tour du styliste japonais Kenzo Takada que revient le privilège de mettre son talent au service de la bonne cause. Il est pour cela revenu à sa première source d'inspiration, et a insufflé l'esprit de la jungle, sa faune, sa flore, sa luxuriance, à ces boîtes à délices. Et pour la première fois, il a aussi pu imprimer son style sur un biscuit. Vous pourrez donc et voir et croquer du Kenzo Takada.

La jungle à croquer de Kenzo Takada pour Delacre

© DR

50.000 exemplaires de ces boîtes chamarrées sont disponibles, et suite à cette mise en vente, Delacre reversera cette année encore 100.000 euros à l'association Toutes à l'école, dont l'objectif est de donner l'accès à l'éducation à de jeunes Cambodgiennes. Grâce à elle, chaque année, une centaine de petites filles intègrent Happy Chandara, véritable campus (école primaire et secondaire, mais aussi un gymnase, un centre de formation professionnelle, un internat, un centre médico-social ainsi qu'un planning familial) à même de leur offrir le meilleur durant toute leur scolarité. Elles sont aujourd'hui 1250 à profiter de ce cadre solide, et la première promotion d'étudiantes ayant intégrées Happy Chandara en 2006 quittera cette structure, leur diplôme en poche. Pour les accompagner dans l'accès à la vie professionnelle, L'Ecole pour toutes a créé un foyer au coeur de la capitale. Car l'objectif ultime est que ces enfants, devenues jeunes femmes, occupent des postes décisionnels au sein de la société locale, et participent activement au développement de leur pays de manière responsable. Et surtout, qu'elles poursuivent la transmission des valeurs de tolérance et de paix fondement de cette association. Pour mettre un peu de douceur dans un monde brutal. Comme un bon biscuit.

Pour résumer : Dix boîtes originales en édition limitée, un projet généreux et des biscuits délicieux, aucune excuse pour ne pas mettre sa pierre à l'édifice et à l'éducation de ces fillettes et jeunes filles.

Disponible entre octobre et décembre 2018, à partir de 8,49 la boîte.

Nos partenaires